Pop Redemption (TMC) : Ce pilier du métal français qui a coaché Julien Doré sur le tournage

© Gaumont

Avec leur look gothique d’adorateurs de Satan, les Dead MaKabés ont beau hurler comme des diables sur du gros son saturé, ils n’y croient plus vraiment. À l’aube de la trentaine, le batteur, Pascal (Jonathan Cohen), le bassiste, JP (Grégory Gadebois), et le guitariste, Erik (Yacine Belhousse), fatigués de galérer, traversent une grave crise existentielle. La célébrité n’est pas au rendez-vous, l’argent non plus. Il faut dire que le black metal, sous-genre du heavy metal, n’attire pas vraiment les foules provinciales. Démotivés, ils ont bien envie de raccrocher les guitares et les tenues en cuir… Seul Alex (Julien Doré), le chanteur du groupe, croit encore, dur comme du métal, au grand soir, à cette apocalypse musicale où ils connaîtront, enfin, la gloire. Son idée choc ? Se lancer dans la tournée de la dernière chance, qui s’achèvera au Hellfest, le plus grand festival du genre, qui a lieu, chaque année, à Clisson, en Loire-Atlantique. Mais, pas de chance : les quatre pieds nickelés, après avoir provoqué un accident de la route mortel, prennent la tangente, avec la gendarmerie nationale lancée à leurs trousses…

À lire également

Julien Doré : Le chanteur reçoit une étonnante proposition d'Ophélie Winter

De la pop au metal

En 2...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles