Publicité

Polynésie: plus de 250 maisons endommagées après de fortes pluies

D'importants dégâts. De fortes pluies ont provoqué des inondations mercredi et jeudi dans plusieurs îles de Polynésie, emportant deux ponts et endommageant quelque 250 maisons à Tahiti, ont annoncé les autorités locales.

De nombreux cours d'eau sont sortis de leur lit à Bora Bora, Raiatea, Maupiti, Moorea et Tahiti, où une école a été évacuée et plusieurs autres fermées, a précisé jeudi soir le haut-commissariat de la République en Polynésie française.

"Dès lundi nous prendrons en Conseil des ministres un arrêté de catastrophe naturelle", a déclaré à l'AFP le président de la Polynésie française Moetai Brotherson, préoccupé par l'isolement de "200 familles" dans un quartier dont le pont d'accès a été détruit.

212 millimètres de pluie en 24 heures

La vigilance orange a été levée aux Îles-sous-le-Vent, mais elle était maintenue jeudi soir au nord des Tuamotu et sur les Îles-du-Vent (Tahiti et Moorea), où vivent les trois quarts de la population polynésienne.

"Vendredi, les établissements scolaires resteront fermés dans les îles touchées par la vigilance orange", a annoncé Emilia Havez, directrice de cabinet du haut-commissaire, signalant jeudi 71 opérations de secours.

Météo-France a relevé 212 millimètres de pluie en 24 heures à Raiatea et sur la Presqu'île de Tahiti. La circulation restait très difficile vendredi à Tahiti, où de nombreuses routes était inondées.

Le haut-commissariat a recommandé aux habitants de limiter tout déplacement et de ne pas s'approcher des routes inondées, ni des rivières et des caniveaux "qui peuvent se transformer en torrents".

L'un des villages les plus touchés par les pluies est Teahupoo, sur la presqu'île de Tahiti, où une cinquantaine de maisons avaient déjà été inondées en mai dernier.

L'épreuve de surf des Jeux olympiques Paris-2024 doit se disputer face à ce village, mais elle aura lieu en saison sèche.

Les intempéries de décembre et janvier provoquent régulièrement des inondations en Polynésie française. En janvier 2017, plus de 800 habitations avaient été endommagées ou détruites par les inondations, qui avaient aussi entraîné la noyade d'un homme.

Article original publié sur BFMTV.com