Publicité

La Pologne multiplie les blocages en Europe

Les diplomates du Parlement européen sont consternés après le blocage polonais d'un vote crucial sur l'Afrique.  - Credit:DURSUN AYDEMIR / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
Les diplomates du Parlement européen sont consternés après le blocage polonais d'un vote crucial sur l'Afrique. - Credit:DURSUN AYDEMIR / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Les dossiers de contentieux s'accumulent entre la Pologne et ses partenaires européens ces dernières semaines. Un nouveau dossier vient illustrer ce regain de tensions : la Pologne a bloqué, ce vendredi matin, lors de la réunion des ambassadeurs de l'UE, l'accord de commerce et de développement dit « post-Cotonou » qui doit revivifier la relation entre l'Europe et 79 pays de l'OEACP (l'Organisation des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique). La consternation est d'autant plus grande chez les diplomates européens que la Pologne n'avait pas, jusqu'ici, soulevé d'objections. L'unanimité est requise.

Le blocage de l'accord avec l'OEACP s'ajoute à d'autres dossiers litigieux comme celui du transit du blé ukrainien et les très difficiles négociations sur l'achat commun de munitions pour l'Ukraine. Ici, la France pousse à une localisation européenne de la production quand la Pologne souhaite acheter hors UE.

La Hongrie lève son veto

L'accord avec l'OEACP devait prolonger l'accord de Cotonou, signé l'année 2000, qui est arrivé à expiration en février 2020. Prorogé à 4 reprises, l'accord de Cotonou est censé expirer en juin 2023 si son successeur, l'accord post-Cotonou, ne prend pas le relais. Si on en reste là, à partir de juillet 2023, il n'y aura plus d'accord. L'Assemblée paritaire UE-ACP ne pourra plus se réunir…

Exactement ce qu'espère Vladimir Poutine qui déploie, vis-à-vis de l'Afrique, un narratif antieuropéen dans le cadre de la guerre en Ukraine. Ce [...] Lire la suite