Publicité

Pologne: huit wagons de maïs, probablement ukrainien, déversés sur une voie ferrée

Cet incident s'est produit dans un contexte de protestations des agriculteurs polonais contre les importations de denrées agro-alimentaires ukrainiennes.

Huit wagons contenant du maïs, en provenance d'Ukraine selon Kiev, ont été ouverts et leur contenu déversé dimanche 25 février sur une voie ferrée en Pologne, ont annoncé le gouvernement ukrainien et la police polonaise.

L'incident, qui s'est produit dans la matinée, semble être un nouvel épisode des protestations des agriculteurs polonais contre les importations de denrées agro-alimentaires ukrainiennes, jugées non-conformes aux normes européennes et bien moins chères que les produits locaux.

Le vice-Premier ministre ukrainien Oleksandr Koubrakov a dénoncé sur son compte X "160 tonnes de céréales ukrainiennes détruites", alors qu'elles étaient "en transit vers le port (polonais) de Gdansk, puis vers d'autres pays".

"Quatrième cas de vandalisme dans les gares polonaises", s'est-il insurgé en appelant le gouvernement polonais à mettre fin à ce genre d'actes d'"impunité et d'irresponsabilité".

Un incident a "bien eu lieu"

Lors de sa conférence de presse consacrée dimanche au 2e anniversaire de l'agression russe, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a estimé qu'il était "injuste d'utiliser l'Ukraine pour faire pression sur les institutions européennes".

"Il est très important pour nous de préserver l'union avec la Pologne. Mais si aucune mesure n'est prise (par Varsovie), nous protégerons nos entreprises", a-t-il assuré.

Interrogée par l'AFP, la police polonaise a confirmé qu'un incident avec du maïs "a bien eu lieu" alors que le train était en arrêt "sur une voie ferrée auxiliaire à Kotomierz", à près de 300 km au nord-ouest de Varsovie.

"A 09H13 ce matin, on nous a appelé pour dire que huit wagons de maïs ont été déversés sur la voie ferrée", a déclaré à l'AFP Lidia Kowalska, porte-parole de la police de Bydgoszcz, sans pouvoir confirmer qu'il s'agissait bien de maïs ukrainien.

Des protestations d'agriculteurs en Pologne

Des protestations d'agriculteurs se déroulent depuis plusieurs semaines en Pologne, les fermiers bloquant des routes à travers le pays et les postes frontaliers avec l'Ukraine.

Ils ont commencé à bloquer dimanche un important poste frontalier avec l'Allemagne, à Slubice, sur l'autoroute A2 coupée désormais dans les deux directions, pour au moins 24 heures.

La Pologne compte parmi les plus grands soutiens de l'Ukraine depuis le déclenchement de l'offensive russe en février 2022 mais leurs relations sont empoisonnées ces derniers mois par des contentieux commerciaux, notamment par l'ouverture, par Bruxelles, des frontières européennes aux produits agricoles ukrainiens.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - L'Ukraine assure que la moitié des armes occidentales promises sont livrées en retard