Politique-fiction. Peut-on imaginer un scénario à l’afghane en Syrie ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le président syrien, Bachar El-Assad, pourrait-il subir le même sort que son homologue afghan, Ashraf Ghani, qui a fui son pays face aux talibans ? La présence de la Russie et de l’Iran et l’absence d’un groupe comparable aux talibans rendent ce scénario improbable, explique le site libanais Al-Modon.

“Le scénario afghan ne se réalisera pas en Syrie”, compte tenu des forces locales et régionales présentes dans le pays, affirme l’écrivain syrien Omar Kaddour dans un article publié sur le site libanais Al-Modon. Il appuie sa thèse par un exercice de politique-fiction.

Dans cet article, il imagine le scénario qui pourrait pousser le président syrien, Bachar El-Assad, à fuir le pays, comme l’a fait le président afghan, Ashraf Ghani, avant la prise de Kaboul par les talibans.

À lire aussi: Craintes. L’Irak pourrait-il être le théâtre d’un scénario à l’afghane ?

Pour que cela se produise, il faudrait qu’il soit lâché par la Russie et l’Iran, qui lui ont permis de rester à la tête du pays : en d’autres termes, que “Moscou retire ses troupes et ferme ses bases militaires dans le pays, en coordination avec Téhéran, qui, lui aussi, annoncerait le retrait des forces et des milices”.

S’ensuivrait une décapilotade du régime de Damas, avec des défections en chaîne, les partisans d’Assad contraints de “se ruer sur le littoral à la recherche de bateaux pour fuir” et le président déchu peut-

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles