Les policiers et gendarmes ne seront pas soumis à l'obligation vaccinale en septembre

·1 min de lecture

Si les sapeurs-pompiers et les ambulanciers sont concernés, les membres des forces de l'ordre ne sont pas soumis à l'obligation vaccinale à partir du 15 septembre, indique-t-on place Beauvau.

Les membres des forces de l'ordre ne seront pas inclus dans les professions soumises à l'obligation vaccinale à partir du 15 septembre, indique à BFMTV.com l'entourage du ministère de l'Intérieur ce lundi soir.

Lors de son allocution télévisée, Emmanuel Macron a annoncé que "les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, des cliniques, des maisons de retraite, des établissements pour personnes en situation handicap, pour tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes fragiles, y compris à domicile" seront obligés d'être vaccinés à partir du 15 septembre.

Pompiers et ambulanciers concernés

Interrogé sur le plateau de BFMTV, le porte-parole Gabriel Attal a ensuite précisé que les sapeurs-pompiers et les ambulanciers seront également soumis à cette obligation vaccinale. Il a donc en revanche été acté d'en exclure les forces de l'ordre.

Il s'agit bien sûr de l'obligation vaccinale pendant leurs heures de travail. Sur le temps de repos, les membres des forces de l'ordre sont soumis aux mêmes restrictions que le reste de la population, avec notamment le pass sanitaire.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles