Policier tué à Avignon: "Tous les moyens sont mis en œuvre" pour retrouver l'auteur du meurtre

Philippe Gémas, procureur de la République d'Avignon. - BFMTV
Philippe Gémas, procureur de la République d'Avignon. - BFMTV

"Tous les moyens sont mis en œuvre" pour retrouver l'auteur du meurtre d'un policier à Avignon mercredi soir, a affirmé ce jeudi le procureur de la République, Philippe Gémas. "Nous le devons à sa famille et à tous policiers et gendarmes qui luttent chaque jour contre le trafic de stupéfiants", a-t-il souligné. C'est en effet au cours d'un contrôle pour une suspicion de transaction de drogue que le policier a été attaqué.

La victime touchée au thorax et à l'abdomen

Mercredi soir, "Eric Masson et un collègue assistent à une scène qui semble être un échange de stupéfiants. Tous deux suivent l'acheteuse, laquelle reconnaît avoir acheté de la résine de cannabis", a développé Philippe Gémas.

"À ce moment-là, deux individus s'avancent vers eux. Eric Masson décline sa qualité de policier, mais l'un d'entre eux s'empare d'une arme de poing et tire, l'atteignant au thorax et à l'abdomen. Le collègue d'Eric Masson réplique, mais les deux individus parviennent à s'enfuir", a-t-il détaillé, retenant la qualification de "meurtre" pour cet acte.

"Quand on tire deux coups de feu en direction d'une personne, on peut difficilement soutenir qu'on n'avait pas l'intention de le tuer", a commenté le procureur de la République.

Un témoin "important" auditionné en garde à vue

La jeune femme interpellée pour avoir acheté de la drogue est actuellement en garde à vue et entendue par les enquêteurs car "elle est un témoin important de la scène de meurtre" et pourrait permettre de recueillir des éléments afin de retrouver la trace du tireur.

Ce jeudi après-midi, trente enquêteurs spécialisés ainsi que des agents des Brigades de recherche et d'intervention (BRI) de Montpellier et de Marseille sont mobilisés pour "procéder au maximum de relevés de traces et d'indices sur la scène de crime", a précisé le commissaire Jean-Philippe Fougereau.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles