Policier tué à Avignon: Darmanin salue "un soldat mort en héros" dans "la guerre" contre la drogue

·2 min de lecture
Gérald Darmanin devant le commissariat d'Avignon ce mercredi. - BFMTV
Gérald Darmanin devant le commissariat d'Avignon ce mercredi. - BFMTV

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a vivement condamné, ce mercredi soir, ce les faits qui se sont déroulés à Avignon, où un policier a été tué de plusieurs coups de feu lors d'une opération de lutte contre les stupéfiants.

"La lutte contre les trafics de stupéfiants s'apparente à une guerre", a déclaré le ministre de l'Intérieur lors d'un point presse tenu dans le cadre de son déplacement au commissariat d'Avignon. "Cette guerre, nous la menons. C'est grâce à des soldats, et ces soldats, ce sont les policiers et les gendarmes de France. Aujourd'hui, un de ces soldats est mort en héros pour lutter contre les trafics de stupéfiants".

"Avant cet assassinat, ces policiers étaient en opération anti-stup en civil et menaient des opérations toute la journée, dans des endroits qu'ils connaissaient bien", a relaté le ministre, aux côtés du directeur général de la police nationale. "Malheureusement, il y a parmi ces trafiquants des gens qui sont prêts à tout et qui prennent la vie humaine pour pas grand-chose, et encore moins la vie d'un policier", a-t-il dénoncé.

83 interpellations dans le Vaucluse depuis le 1er janvier

Lors de cette prise de parole, Gérald Darmanin a dit constater "une augmentation inquiétante de la présence des armes, singulièrement des armes à feu". Selon lui, "une hausse de plus de 30% des armes saisies" a été notée "dans le cadre d'interpellations dans la lutte contre les stupéfiants".

Les conditions de la mort de ce policier sont "abjectes" et "nous révulsent", a insisté le ministre de l'Intérieur, avant d'ajouter: "Nous pleurons ce policier, mais sa mort n'est pas vaine et nous continuerons ce combat acharné contre la drogue".

Depuis le 1er janvier, le ministre de l'Intérieur a indiqué que 83 interpellations avaient été menées dans le cadre de 60 opérations de lutte contre les trafics de stupéfiants dans le département du Vaucluse.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles