La police israélienne au cœur d’un scandale en lien avec Pegasus

·1 min de lecture
Le quotidien « Calcalist » révèle que le la police israélienne a utilisé le logiciel espion de manière intensive, sans supervision judiciaire, contre des citoyens du pays. (image d'illustration)

Une enquête a été ouverte concernant l’utilisation de ce logiciel espion par la police israélienne, qui est notamment soupçonnée d’espionner des civils.

La justice israélienne a annoncé jeudi 20 janvier au soir l'ouverture d'une enquête sur l'utilisation du logiciel espion Pegasus par la police à la suite d'affirmations en ce sens dans la presse locale Dans une lettre envoyée au commandant de la police Koby Shabtaï, le procureur général Avichai Mandelblit demande à recevoir tous les ordres d'écoutes téléphoniques et d'espionnage informatique pratiqués en 2020 et 2021 afin de « vérifier les allégations diffusées dans les médias ».

La police israélienne a utilisé le logiciel Pegasus pour espionner un Israélien considéré, selon elle, comme une menace potentielle, afin de recueillir des éléments pouvant servir de pression dans de futures enquêtes, a rapporté jeudi le quotidien économique israélien Calcalist. Selon les informations du quotidien, qui ne cite pas ses sources, l'unité spécialisée de la police a utilisé Pegasus pour surveiller un militant dont elle craignait qu'il ne commette des « infractions à l'ordre public », affirmant qu'il représentait un « danger pour la démocratie ».

Le commandant de la police israélienne Yaakov Shabtaï a réagi à cette publication en affirmant que « la police n'a pas trouvé le moindre élément corroborant ces informations ». « La police israélienne lutte contre le crime avec tous les moyens légaux dont elle dispose », a poursuivi Yaakov Shabtaï, selon un communiqué de la police israélienne, qui précise avoir demandé à Avichai Mandelblit de « vérifier que toutes les écoutes ont [...] Lire la suite

VIDÉO - Faille informatique chez Apple : le logiciel Pegasus était capable d'infecter les iPhone

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles