Publicité

Pogba suspendu quatre ans pour dopage: la défense engagée de Deschamps

Sa réaction était forcément attendue. Champion du monde 2018 en compagnie du milieu de terrain, Didier Deschamps a pris la parole ce jeudi pour réagir à la suspension pour quatre ans de Paul Pogba, reconnu coupable d’infraction aux règles antidopages et contrôlé positif à la testostérone.

"Je n’imagine pas un seul instant que Paul ait eu l’intention, la volonté de se doper, assure le sélectionneur de l’équipe de France dans une réaction transmise à la presse. Pour bien le connaître, je sais que ce n’est pas du tout dans son état d’esprit. Maintenant, il y a les faits et ce que révèlent les deux prélèvements effectués. La présence de l’hormone illicite est incontestable. Le problème est là et Paul va devoir mener un nouveau combat pour se défendre, devant le Tribunal arbitral du Sport et convaincre les juges qu’il n’a pas pris sciemment des produits interdits."

"À l’image de la peine prononcée ce jeudi par le Tribunal antidopage italien, ce que Paul vit depuis plusieurs mois est extrêmement dur et je ne peux évidemment pas rester insensible à sa peine, compte tenu de tout ce qu’il a réalisé en sélection et des relations que nous avons nouées en Equipe de France, poursuit Deschamps. Sa situation m’attriste et j’espère de tout cœur qu’elle pourra s’arranger. Je veux en tout cas y croire."

Pogba va faire appel auprès du TAS

Paul Pogba, qui était déjà suspendu à titre provisoire depuis le mois de septembre, a annoncé ce jeudi son intention de faire appel auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS). Cet appel n’étant pas suspensif, le milieu de terrain ne pourra donc pas rejouer en attendant le verdict du TAS.

"Je pense que le verdict est incorrect, s’est défendu l’ancien joueur de Manchester United dans un communiqué. Je suis triste, choqué et j'ai le cœur brisé de voir que tout ce que j'ai construit au cours de ma carrière de joueur professionnel m'a été enlevé. Lorsque je serai libre de toute restriction légale, toute l'histoire sera révélée, mais je n'ai jamais pris sciemment ou délibérément de suppléments qui violent les règlements antidopage", a-t-il insisté.

La Juventus, de son côté, a dit "prendre acte" de la décision du tribunal, qui a suivi les réquisitions du parquet contre le joueur, conformément au Code mondial antidopage. Sous contrat jusqu’en 2026 avec le club italien, qui avait pris la décision de le sanctionner au moment de son test positif en septembre, Pogba touche désormais le salaire minimum prévu par la convention collective des joueurs professionnels italien: 42.500 euros brut par an, soit environ 3.500 euros nets par mois.

Article original publié sur RMC Sport