Publicité

“Plusieurs alertes graves” : Guillaume Canet évoque ses problèmes de santé

Après une période consacrée à la réalisation, marquée par la sortie d'Astérix et Obélix : L'Empire du Milieu en 2023, Guillaume Canet fait son retour sur les écrans en tant qu'acteur dans le film "Hors-saison". Dans cette œuvre dirigée par Stéphane Brizé, il incarne un comédien en quête de sens, confronté à une crise existentielle. Dans une interview avec Le Parisien, l'acteur de 50 ans revient sur cette nouvelle étape de sa carrière, marquée par un rythme effréné et des défis personnels.

Guillaume Canet évoque notamment les récentes alertes de santé qui l'ont contraint à reconsidérer son mode de vie. "Il m'a fallu les prendre au sérieux, me reposer, m'imposer une véritable hygiène de vie", confie-t-il. Entre ses engagements professionnels, ses activités sportives et sa vie de famille, l'acteur reconnaît avoir dû apprendre à ralentir pour préserver sa santé.

Dans une autre interview accordée ce week-end à La Tribune, il ajoute : “J’ai appris à faire ces pauses parce que j’ai eu plusieurs pépins de santé. Le corps vous rappelle à l’ordre.”

À lire également

L’aveu de Guillaume Canet sur le prochain film de Benoît Jacquot : "Impossible pour moi de…"

Mais Guillaume Canet a du mal à rester loin des plateaux de tournage trop longtemps. “Après Blood Ties, j’ai arrêté le cinéma pendant un an et demi, je suis remonté à cheval, j’ai fait des concours internationaux et j’ai retrouvé un très bon niveau, mais finalement j’en ai vite fait le tour. J’ai un besoin viscéral du cinéma” a-t-il avoué.

Guillaume Canet est également revenu sur les rumeurs incessantes concernant sa relation avec Marion Cotillard. Conscient des fantasmes alimentés par la notoriété, il dément les spéculations extravagantes sur leur vie privée. "Quand vous atteignez une certaine notoriété, les gens mélangent tout, imaginent mille choses exagérées", déclare-t-il, mettant ainsi fin aux conjectures sur leur supposée vie extraconjugale.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi