Publicité

Dr Christian Recchia : "C’est la plus grande douleur qu’un humain puisse ressentir. Et dans ces cas-là, le Spasfon est efficace"

Le Dr Recchia rappelle qu'une prise trop importante de Spasfon peut être responsable d'une constipation et causer certains troubles digestifs.

146 / 110

Comme le liste l'ANSM, le Spasfon est conseillé pour certaines indications : un traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires, des coliques néphrétiques, des manifestations spasmodiques douloureuses et un traitement adjuvant des contractions au cours de la grossesse.

"Quand vous souffrez d'une colique néphrétique et que ce tube est constricté avec un calcul rénal en amont, je peux vous dire que la douleur est frénétique, dramatique, bien plus douloureuse qu'un accouchement", met en garde le Dr Christian Recchia. Avant de compléter : "C'est la plus grande douleur qu'un humain puisse ressentir et, dans ce cas, le Spasfon est efficace".

Constipation et troubles digestifs

Toutefois, le Dr Recchia nuance et assure que ce médicament "n'est pas efficace dans les situations suivantes : des règles douloureuses - quand c'est fréquent et systématique - , pour des problèmes de douleurs diffuses et mal expliquées". Il met également en garde sur les effets secondaires liés à une consommation excessive de Spasfon. En effet, ce médicament peut provoquer une constipation et des troubles digestifs. "Ce médicament doit être réservé à des crises sévères et ponctuelles surtout pour des crises comme des coliques néphrétiques", rappelle le Dr Recchia.

"L'utiliser pour tout et n'importe quoi, ça ne sert à rien. Et c'est peut-être même légèrement toxique. Mesdames, quand vous avez des règles douloureuses, il faut tout de suite avoir le bon réflexe. Ce n'est pas le Spasfon qui va gérer le problème", recommande le médecin.

VIDÉO - Colique néphrétique : une vive douleur en bas du dos doit alerter