Publicité

Une pluie de mystérieux PV irrite les habitants d'un village de Seine-et-Marne

Sans avertissement, un policier "invisible" distribue des contraventions à la volée dans une commune de Seine-et-Marne.

L'agent agit toujours au même angle de rue (Image d'illustration : Getty images)
L'agent agit toujours au même angle de rue (Image d'illustration : Getty images)

Il s'agit toujours du même policier. Il agit toujours au même endroit, aux mêmes horaires. À Villevaudé, en Seine-et-Marne, il existe une rue où trois panneaux stop se succèdent et où une cinquantaine de conducteurs du village et de ses environs se sont fait verbaliser pour n'avoir pas respecté l'arrêt obligatoire.

Le policier à l'origine de cette flopée de contraventions agit dans la plus grande discrétion, au grand désarroi des automobilistes qui reçoivent le PV dans leur boîte aux lettres, "sans avoir vu d'agent", raconte Le Parisien.

Le policier distribuerait les PV sur la route de son travail

L'angle de rue concerné se trouverait selon toute logique sur l'itinéraire qu'emprunte le policier pour se rendre à son travail. Une attitude que déplorent les habitants de cette petite commune de 2 100 âmes. "J’ai cru qu’ils me l’avaient envoyé en double ! J'ai perdu huit points en une minute, il m’a mis deux contraventions sans même m’interpeller", raconte Bryan, un père de famille de Villevaudé, au Parisien. Il a reçu deux PV pour non-respect d'un panneau stop le 21 novembre à 8h15 et... 8h16. "S’il m’avait arrêté, j’aurais compris", estime le trentenaire qui admet avoir "traversé ses stops en glissé".

Le maire (SE) Nicolas Marceaux ne comprend pas non plus. "J’aimerais simplement qu’ils interpellent les personnes afin d’être dans la pédagogie", remarque-t-il, craignant que ses administrés "perdent leurs permis de conduire". La solution qu'il envisage ? transformer le stop en "Cédez le passage".

VIDÉO - Dans ces départements, vous avez le plus de risques de prendre des PV