Publicité

Plier les bulletins de vote, un petit boulot qui rapporte gros en Indonésie

Selon les données de la Commission électorale générale (KPU), 204 807 222 citoyens indonésiens se rendront aux urnes le 14 février 2024 dans l’un des 823 220 bureaux de vote pour élire 580 parlementaires nationaux, 2 372 parlementaires provinciaux et 17 510 parlementaires régionaux. “Chaque électeur recevra un jeu de cinq bulletins de vote prépliés”, précise le Jakarta Post.

Femmes au foyer

Pour faire face à ce gigantesque défi démocratique, les bureaux régionaux de la Commission électorale recrutent à tour de bras des milliers de citoyens pour trier et plier ces bulletins. La plupart sont des femmes au foyer qui ont pour la première fois l’occasion de gagner un salaire important en quelques jours.

Dans un bureau de vote situé au sud de Jakarta, l’une d’elles a déclaré au quotidien indonésien qu’elle pouvait plier “quatre boîtes de 500 bulletins de vote chaque jour entre le matin et le coucher du soleil.” À raison de l’équivalent de 0,80 centime par bulletin plié, cette femme arrive à gagner 16 euros par jour, soit plus que le salaire minimum de 12 euros dans la capitale indonésienne.

“Avant d’entrer dans l’entrepôt, nous demandons aux travailleurs de se soumettre à des contrôles corporels pour éviter qu’ils ne transportent des objets pointus, des briquets et des téléphones portables qui pourraient endommager les bulletins de vote ou perturber le processus de tri et de pliage”, explique au Jakarta Post Muhammad Taqiyuddin, chef de ce bureau électoral.

“Mon plus gros salaire”

La rémunération est laissée à l’appréciation de chaque bureau de vote, dans le respect du salaire minimum régional. Ainsi, à Medan, la quatrième plus grande ville de l’archipel, située sur l’île de Sumatra, Ridwan Ramadansyah a déclaré au journal qu’il gagnait l’équivalent de 10 euros pour 500 bulletins de vote prépliés destinés aux élections législatives et 30 euros pour 2 000 bulletins de vote destiné à l’élection présidentielle.

En onze jours, il dit avoir plié 11 000 bulletins de vote législatifs et gagné 220 euros. “Ce sera mon plus gros salaire par rapport aux autres emplois que j’ai occupés dans le passé”, se réjouit Ridwan.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :