Publicité

La plainte de Booba contre Magali Berdah pour "pratiques commerciales trompeuses" a été classée sans suite

Séquence de
Séquence de "Complément d'enquête" sur les influenceurs - Abaca

Une plainte avait été déposée par Booba en septembre 2022. Il dénonçait à l'époque des escroqueries venant d'influenceurs de la société Shauna Events.

L'affaire en restera là. Selon une information de BFMTV, la plainte déposée par Booba contre Magali Berdah en septembre 2022 a été classée sans suite. A l'époque, le rappeur avait ouvert les hostilités sur les réseaux sociaux pour dénoncer ce qu'il considérait comme des escroqueries promues par des influenceurs de Shauna Events, société détenue par Magali Berdah.

"Des éléments trop imprécis ou inexploitables"

Pour rappel, à la rentrée de septembre 2022, le parquet de Grasse avait indiqué avoir ouvert une enquête contre l'entreprise de la papesse de l'influence pour "pratiques commerciales trompeuses". Cette enquête a été confiée au commissariat d'Antibes, commune où est immatriculée l'entreprise de Magali Berdah. "Il apparaît un système d'escroquerie complexe et organisé, centralisé par la société Shauna Events, un système alimenté par la passivité des réseaux sociaux et particulièrement Instagram et Snapchat utilisés par les influenceurs pour promouvoir les arnaques", est-il inscrit dans les plaintes, qui recensent plusieurs témoignages de consommateurs récupérés par Booba.

A LIRE : Shauna Events, l'entreprise de Magali Berdah, vendue un euro symbolique

Finalement, selon la chaîne d'information, le parquet de Paris a décidé de classer sans suite la plainte, en date du 7 novembre 2023. Le parquet de Grasse s'est dessaisi de l'affaire en octobre 2022. "Les éléments apportés au soutien de la plainte étaient trop...

Lire la suite


À lire aussi

"Ma vie face au cancer" : Le podcast de la journaliste Clémentine Vergnaud, disparue à l'âge de 31 ans, remporte le Grand prix des Assises du journalisme à titre posthume
Conflit entre Inès Reg et Chantal Ladesou dans "Mask Singer" ? Cyril Hanouna s'emporte violemment contre un papier d'Europe 1, l'article supprimé du site
"On mettra tout ça à feu et à sang !" : Cinq ex-ministres de la Culture opposés au projet de Rachida Dati sur la fusion de l'audiovisuel public