Publicité

"La plaie ne se refermera jamais": Dimitri Payet n'a pas digéré son départ de l'OM

Dimitri Payet s'amuse actuellement au Brésil, mais il était en fait tout proche d'arrêter sa carrière l'été dernier, à 36 ans, au moment de quitter l'Olympique de Marseille, son club de cœur. "Honnêtement, la plaie ne se refermera jamais, a-t-il reconnu dans un entretien accordé à L'Équipe, ce vendredi. La rupture a été brutale et très difficile pour moi."

"Après, il faut vivre avec, ajoute Payet. Quand je suis arrivé (au Brésil), j'étais par terre. C'était difficile. Lors de la conf' (annonçant son départ de l'OM), c'était fini. Dans ma tête, je ne voyais pas où je pouvais rebondir. Merci au Vasco et aux supporters qui m'ont aidé à me relever. C'est leur amour qui m'a sauvé."

Grâce à sa femme

Sans le Vasco de Gama, le Français aurait probablement arrêté sa carrière. "Parce que je ne voyais pas où je pouvais aller, assure-t-il. En Ligue 1? Impossible! Je ne voulais pas aller dans un club sans pression, ni sans ambition. Je voulais un club chaud, où on me déteste si je ne suis pas bon. Donc, pour moi, c'était fini. Je me suis vu arrêter."

C'est son entourage qui a poussé pour qu'il ne raccroche pas tout de suite. "On a eu de longues discussions avec mes conseillers et ma femme, explique Payet. Heureusement qu'ils étaient là pour me remobiliser... Il y avait l'Olympiakos aussi mais on a fait ce choix (du Brésil), de partir seul, laisser Madame gérer les quatre petits avec l'école, le foot, les tournois... Si je suis là, c'est grâce à elle. J'ai signé jusqu'en juin 2025. On verra bien comment ça va évoluer."

Article original publié sur RMC Sport