Publicité

Elles placent une caméra cachée dans la chambre de leur grand-mère, ce qu'elles découvrent est terrifiant

Ce qu’a vécu Beryl Wall, 89 ans, est tout simplement horrible. En effet, cette mère et grand-mère vivait dans une maison de retraite de Wolverhampton jusqu’à sa mort, en octobre dernier. Ses deux petites-filles Danielle Hinsley et Rebecca lui rendaient visite tous les jours, sans faute. Ce sont ces membres de la famille qui avaient remarqué des changements chez leur bien aimé souffrant de démence. "Son comportement avait changé, elle avait des bleus, alors je suis rentrée chez moi et j'ai commandé un appareil photo avec cadre sur Amazon et j'y ai mis une photo de moi, de ma sœur et de ma grand-mère", avait déclaré Danielle au Mirror. Dans ce cadre photo, les deux petites-filles y avaient installé une caméra cachée. Les images filmées par l’appareil, montrées au tribunal, étaient choquantes. On y voyait notamment Beryl Wall, jambes en l’air, se faire agresser par les soignants de l’établissement. Visage pincé, frappé à coups d’oreiller, Beryl Wall n’avait de réaction que de crier pour faire comprendre sa douleur. Dans la vidéo, on pouvait également entendre les soignants crier et se moquer de la pauvre femme atteinte de démence.

EXCL: Footage reveals cruel carers' abuse of non-verbal, dementia-stricken grandmother.

Beryl Wall, 89, was hit with pillows, pinched, pinned down and called 'disgusting' by those supposed to keep her safe. It's highly distressing to watch.https://t.co/LZRcjFHyQa — Elizabeth Haigh (she/her) (@ElizabethHaighx) (...)

Lire la suite sur Closer

Disparition de Lina dans le Bas-Rhin : l’ado victime d’un "mauvais coup", cette passion tenue secrète
Kate Middleton hospitalisée : même les médecins trouvent son absence bien longue…
Une jeune femme tue son sosie pour mettre sur pied une machination machiavélique
Cheveux : cette coiffure dépassée qui vous vieillit systématiquement
Alain Delon : son avocat a-t-il menti sur son état de santé ? Cette information qui interpelle