Publicité

"Place nette XXL": Gérald Darmanin annonce 1.357 interpellations depuis le début des opérations

Des opérations "qui permettent de rendre durablement la paix publique aux habitants". En déplacement à Dijon (Côte-d'Or) ce mercredi 28 mars, le ministre de l'Intérieur a annoncé que 1.357 personnes avaient été interpellées depuis le début des opérations anti-drogue dites "place nette XXL" menées partout en France.

"1.357 interpellations ont été effectuées lors de ces opérations, dont 67 à Dijon", a écrit Gérald Darmanin sur son compte X, anciennement Twitter.

Parmi ces interpellations, 751 sont "des objectifs judiciaires". "L'essentiel des interventions correspond bien à des personnes qui ont des dossiers, qui permettent de faire immédiatement des gardes à vue et ensuite d'avoir la réponse pénale."

15.000 policiers et gendarmes

La première opération s'est déroulée le 19 mars dernier à Marseille, dans la cité de la Castellane. En début de semaine, quatre autres opérations ont été menées dans le Nord, dans l'agglomération lyonnaise, à Dijon (Côte-d'Or) et en région parisienne, notamment à Sevran (Seine-Saint-Denis) et Colombes (Hauts-de-Seine).

Des villes comme Clermont-Ferrand ou Limoges se sont depuis ajoutées à la liste.

Ces actions consistent en des interpellations, des perquisitions, des découvertes d'appartements nourrice, des nettoyages de l'espace public et des occupations par des effectifs de maintiens de l'ordre pour empêcher le deal de marcher dans les villes en question.

Un important dispositif policier est déployé sur l'ensemble du territoire. Ce lundi, le ministre, en déplacement à Roubaix, avait indiqué que "15.000 policiers, gendarmes et douaniers (étaient) mobilisés cette semaine" en France.

Dans la seule ville de Dijon, ce ne sont pas moins de 1.800 policiers et gendarmes qui sont mobilisés, a ajouté ce jeudi le locataire de la place Beauvau.

Article original publié sur BFMTV.com