Publicité

Des pissenlits pour faire du caoutchouc ?

Outre les pneus, le caoutchouc est utilisé dans environ 50 000 produits courants. Or, si les États-Unis produisent du caoutchouc synthétique, ils dépendent entièrement des importations de caoutchouc naturel. En 2019, 10 % de l'offre de caoutchouc naturel a été perdue à cause de maladies - et le risque de transmission du fléau a augmenté avec l'expansion des voyages aériens directs entre le Brésil et la Chine. C'est pourquoi il est indispensable de trouver des solutions alternatives, dont le pissenlit fait partie.

Des chercheurs ont travaillé pour améliorer l'efficacité et augmenter le rendement du latex et ont partagé leurs résultats dans deux publications récentes parues dans les revues Industrial Crops and Products (déc. 2023) et Environmental Technology & Innovation (nov. 2023). Leurs travaux s'appuient sur des décennies de recherches menées par Katrina Cornish, professeur d'horticulture et de sciences des cultures et d'ingénierie alimentaire, agricole et biologique à l'université de l'État de l'Ohio.

Si l'immense majorité du caoutchouc naturel est issu du latex de l'hévéa, ce n'est pas le seul arbre capable d'en produire. Ce suc défensif permet en effet à une grande variété d'espèces végétales de cicatriser lorsqu'elles sont endommagées. En revanche, la manière d'extraire le caoutchouc n'est pas la même pour le pissenlit.

Bien que le latex de pissenlit soit produit dans les racines de la plante, les racines sont coupées, mélangées en une bouillie et filtrées pour éliminer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

À cause du froid, la Lune se contracte et rétrécit
Astronomie : des images hypnotisantes de galaxies spirales capturées par James Webb
Voici les astuces pour obtenir une mémoire étonnante en quelques semaines !
NASA : chaque jour, une photo de l'espace capturée pour votre anniversaire
10 endroits dans le monde où voir les cratères des météorites !