Publicité

Voici le pire de tous les riz du marché, selon 60 millions de consommateurs

Riz basmati, thaï, long grain et de Camargue : lorsque nous nous trouvons dans les grandes surfaces et magasins spécialisés, nous avons le choix entre de nombreuses références. Mais sont-elles toutes bonnes pour notre santé ? 60 millions de consommateurs a mené l’enquête.

Viewed from above. On the granite countertop we see a brown bowl with white rice cooked with a spoon to serve, a very popular side dish for Brazilian feijoada. Jundiaí, São Paulo state, Brazil.

Vous en avez certainement un paquet dans votre placard. En accompagnement, en risotto, au four ou pour les bienfaits d’un poké bowl, le riz est l’un des mets préférés des Français avec environ six kilos consommés par an et par personne. Mais ceux que l’on consomme sont-ils réellement bons pour la santé ? 60 millions de consommateurs s’est penché sur la question et a analysé 40 références commercialisées en grandes surfaces et magasins spécialisés (bio) de différentes origines. Au total, 14 riz basmati, 10 riz thaï, 10 riz long grain et six riz de Camargue ont été passés au crible.

Concrètement, trois composants ont été recherchés et mesurés : les pesticides, l’arsenic inorganique (un cancérogène avéré) et les aflatoxines, des toxines produites par des moisissures, reconnues cancérigènes et génotoxiques (capables d’induire des anomalies congénitales chez les enfants). Enfin, l’équipe du magazine a calculé le Nutri-Score de chaque produit selon le nouvel algorithme en vigueur depuis le 1er janvier 2024, en se basant sur les données nutritionnelles de l’étiquetage.

Comme ils l’ont expliqué, les notes vont de 18/20 à… 6,5/20. Et celui qui se place en queue de peloton est le riz long “Pouce” de chez Auchan. Juste derrière on retrouve, avec les notes de 8/20, trois riz basmati. Celui de la marque U, celui de Vivien Paille et de Ben’z. Un résultat qui n’étonne pas Delphine Marie-Vivien, chercheuse au Cirad, le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement. Car si leur Nutri-Score est plus que convenable, ils renfermeraient des résidus de pesticides.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Le légume sec, c’est le roi des aliments, c’est une myriade d’antioxydants"

“Une riziculture plus intensive et utilisatrice de pesticides”

“Pour l’Inde, principal pays producteur avec le Pakistan, le riz basmati représente un produit très rémunérateur. Il y a quinze ans, les producteurs ont ajouté des variétés plus productives et poussé vers une riziculture plus intensive et utilisatrice de pesticides”, a-t-elle expliqué. Bonne nouvelle toutefois, aucune référence ne dépasse la limite maximale de résidus. Pour rappel, la Commission européenne a fixé un seuil à ne pas dépasser, la “limite maximale réglementaire”.

Contrairement à ceux cités au-dessus, certains produits en revanche ont récolté d'incroyables résultats. En tête du classement se hisse le riz basmati de chez Carrefour. S’en suivent, parmi les meilleurs élèves, le riz basmati bio de chez Alter Eco (17,5/20) et le riz de Camargue “IGP Grain long” de Nos régions ont du talent (17,5/20).

À LIRE AUSSI >> Manger des restes de riz peut-il vous tuer ? On vous explique le "syndrome du riz frit"

À noter que la culture du riz pose un énorme problème environnemental. En effet, quelle que soit la nature du grain, il faut plusieurs centaines de litres d’eau pour faire pousser un kilo de riz. De plus, les rizières rejettent de grandes quantités de méthane, un puissant gaz à effet de serre.

VIDÉO - Pourquoi le riz doit-il impérativement être consommé avec modération