"Le pire qui existe en télé" : le réalisateur du film "France" a confié son mépris pour le groupe France Télévisions

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Aujourd’hui est sorti au cinéma le film France de Bruno Dumont avec Léa Seydoux, Blanche Gardin et Benjamin Biolay. Le réalisateur a profité de la promotion de son long-métrage pour confier son mépris pour le groupe France Télévisions. Invité hier sur Europe 1, dans l’émission Culture médias, animée par Philippe Vandel, Bruno Dumont a expliqué « Ils sont aseptisés, bien-pensants, bienséants. Je ne supporte pas cette espèce de ton, cette espèce de représentation des choses très puritaine, très morale ».

À lire également

Lady Diana trompée par Martin Bashir : la BBC va verser une grosse somme en dédommagement

Une projection huée au Festival de Cannes

Bruno Dumont a présenté son onzième film au Festival de Cannes dernier et on peut dire que l’accueil a parfois été glacial puisque France se veut être une satire des médias. Lors de la projection presse cannoise, on pouvait d'ailleurs entendre certains journalistes huer le long-métrage. Bruno Dumont a réagi à ce sujet sur Europe 1 : « Je l’ai bien pris. Je sais qu’il y a des journalistes à qui ça ne va pas plaire. Pour certains, le film est abrasif ». Le réalisateur accepte la critique sauf celle du groupe dirigé par Delphine Ernot... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles