Piratage informatique au parlement britannique

La parlement britannique a été la cible d'un piratage informatique qui empêche les élus d'accéder à leurs messageries électroniques à distance, rapportent la presse et des responsables politiques. /Photo d'archives/REUTERS/Kacper Pempel (Reuters)

LONDRES (Reuters) - La parlement britannique a été la cible d'un piratage informatique qui empêche les élus d'accéder à leurs messageries électroniques à distance, rapportent la presse et des responsables politiques. Selon le Telegraph, ils ont été alertés dès vendredi. "Cyberattaque à Westminster, les parlementaires ne peuvent accéder à leurs courriels à distance, envoyez les messages urgents par texto", écrit Chris Rennard, membre du groupe libéral démocrate de la Chambre des Lords, sur Twitter. D'après la BBC, qui cite une porte-parole de la Chambre des Communes, l'accès à distance aux messageries n'est plus possible en raison des mesures prises pour faire face au piratage. "Le Parlement a découvert qu'il y avait eu des tentatives d'accès aux comptes de certains utilisateurs", a-t-elle déclaré, ajoutant que la sécurité de ces comptes était assurée. (Kate Holton, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles