Publicité

Pink révèle qu'elle a fait une overdose à l’âge de 16 ans et a failli mourir !

Pink, la chanteuse de "Just Give Me A Reason", a révélé avoir consommé un mélange mortel de drogues à l’âge de 16 ans et fait une overdose qui aurait pu lui être fatale !

Lors d'une interview diffusée dimanche dans "60 Minutes", Alecia Moore Hart, alias Pink, âgée de 44 ans, a révélé que, avant de devenir une superstar mondiale, elle a failli mourir d'une overdose de drogue, quelques semaines seulement avant de signer son premier contrat !

La lauréate d'un Grammy, qui a deux enfants - un fils Jameson de 6 ans et une fille Willow de 12 ans - avec son mari, la star de motocross Carey Hart, 48 ans, a évoqué cette période sombre de sa vie.

Elle a expliqué qu'à Thanksgiving 1995, elle est allée à une rave où elle a pris de "l'ecstasy, de l'angel dust, de la crystal. Toutes sortes de choses... Puis j'étais KO. Trop."

Lorsqu'on lui a demandé si elle avait "failli mourir", Pink a répondu "oui". Elle a précisé qu'elle avait abandonné l'école et avait eu une relation tumultueuse avec ses parents.

Elle confie : “J'étais une punk. J'avais de la répartie. En gros, j'ai grandi dans une maison où mes parents se criaient dessus tous les jours, se lançaient des choses. Ils se détestaient. J'ai commencé à prendre de la drogue. J'en vendais."

À lire également

“C’est ta mère ??” : P!nk tétanisée en recevant les cendres d’une défunte sur scène lors de son concert à Londres (VIDEO)

Pink a grandi en Pennsylvanie, et ses parents ont divorcé lorsqu'elle était jeune.

Quelques semaines seulement après son overdose, Pink a "signé chez LaFace Records" avec le groupe de filles Choice en tant que "blanches représentatives dans un label afro-américain", a-t-elle déclaré. Elle a ensuite connu le succès grand public après le lancement de sa carrière solo en 2000, et depuis, elle n'a cessé de briller.

Lors de cette interview, Pink est également revenue sur son succès et, lucide, confie : “Je n'ai jamais obtenu de contrat d'enregistrement parce que j'étais mignonne. J'ai obtenu un contrat d'enregistrement parce que j'étais fougueuse, j'avais beaucoup à dire et j'avais une voix."

Cette force, elle essaye de la transmettre à sa fille adolesc...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

VIDÉO - En Colombie, découverte d'un musée clandestin rendant hommage à Escobar