Publicité

Un pilote russe ayant fait défection tué en Espagne? Moscou se réjouit

Un haut responsable russe s'est réjoui mardi 20 février d'affirmations de médias faisant état du décès en Espagne, pour l'heure non confirmé par les autorités locales, d'un pilote d'hélicoptère de l'armée russe ayant fait défection pour l'Ukraine.

"Ce traître et criminel était devenu un cadavre moral dès le moment où il a planifié son abject et terrible crime", a déclaré le directeur du service des renseignement extérieurs russes (SVR), Sergueï Narychkine, cité par l'agence officielle TASS. Il n'a pas toutefois pas confirmé, ni infirmé, une implication de la Russie dans cette mort supposée.

Le pilote en question, Maxime Kouzminov, avait déserté en août 2023 à bord d'un hélicoptère Mi-8 de l'armée russe, en signe d'opposition au conflit en Ukraine, et rallié le territoire sous contrôle ukrainien.

Parti d'une base dans la région de Koursk, il avait affirmé, dans une vidéo diffusée en septembre par le renseignement militaire ukrainien (GUR), avoir volé à une "altitude extrêmement faible, en mode silence radio" pour éviter d'être repéré.

Plusieurs médias ont rapporté sa mort

Selon le GUR, les deux camarades l'accompagnant - qui n'étaient pas au courant de son projet- ont été tués par les forces ukrainiennes en essayant de s'enfuir, une fois arrivés en Ukraine.Pour leur part, des médias russes pro-Kremlin accusent le pilote d'avoir abattu les deux hommes.

Maxime Kouzminov disait avoir secrètement organisé sa défection pendant des mois avec les services ukrainiens. Et il avait appelé d'autres militaires russes à faire de même. Lundi, des médias espagnols ont affirmé qu'il avait retrouvé mort, tué par balles, dans la localité de Villajoyosa (sud-est). Les autorités locales ont affirmé y avoir trouvé récemment un corps, mais n'ont pas encore confirmé son identité.

Selon une source judiciaire espagnole, qui ne confirme pas non plus l'identité, l'homme tué à Villajoyosa portait sur lui des papiers d'identité correspondant à un Ukrainien de 33 ans.

"Mardi dernier, une personne a été retrouvée morte avec plusieurs blessures par balles dans le village de Villajoyosa. Lors de l'enquête, il s'est avéré que l'identité qu'utilisait cette personne pourrait être fausse", a indiqué une porte-parole du ministère espagnol de l'Intérieur à l'AFP. Des médias ukrainiens, citant les services de renseignement militaires ukrainiens, ont également rapporté sa mort.

Dans un reportage du mois d'octobre, la télévision d'État avait affirmé que les services spéciaux avaient été chargés de retrouver et punir le pilote. La Russie a rejeté à de nombreuses reprises des accusations d'assassinat ou de tentatives d'assassinat d'adversaires du Kremlin ou des transfuges, à l'intérieur comme à l'extérieur de ses frontières.

Article original publié sur BFMTV.com