Publicité

Pierre (Star Academy) : "Je ne savais pas ce qui m’attendait dehors"

Dans quel état êtes-vous après ces 14 semaines d’aventure ?

Pierre. C’est fou ! Je viens de redécouvrir le monde extérieur ! (Rires). Je suis encore sur mon petit nuage mais j'ai pu revoir ma famille après le prime. Je n'ai pas beaucoup dormi mais je suis très content d'être sorti.

Vous commenciez à être épuisé physiquement ces dernières semaines…

Forcément, c'est une aventure très intense. Et moins nous étions au château, plus c'était compliqué car nous avions beaucoup à répéter pour les primes. Il y avait énormément de plaisir mais aussi une nécessité de trouver des ressources.

On a toujours envie de savoir ce qui se passe dans la tête du gagnant quand il entend son nom prononcé par l’animateur…

Franchement, moi je n'ai pas réalisé ce qu’il se passait. Je me suis dit "Oh, incroyable !". J’ai vu ma famille très fière, puis tout le monde est arrivé sur le plateau pour me prendre dans leur bras. Ce fut un moment de bonheur immense.

Enchainer les interviews aujourd’hui, c’est étrange pour vous ?

Oui car cela fait trois mois que je vis dans une bulle, à ne faire que de la musique, sans aucun contact avec l'extérieur. Sortir brutalement et se prendre cette vague en pleine face, c'est incroyable. Je ne savais pas ce qui m’attendait dehors. Mais c'est une chance de fou.

C'était une finale sans compétition ?

Sincèrement, oui. Avec Julien, nous avons une belle relation et notre prime a été très intense, très dur. Il a vraiment fallu qu'on se soutienne mutuellement pour que chacun arrive à donner le meilleur de lui-même. Je pense que c’est ce qui s’est passé. On a réussi notre mission. Nous avons un peu oublié la compétition, le temps de profiter de cette dernière fois. On savait qu’on ne revivrait plus une telle aventure. D’ailleurs, quand Nikos a prononcé mon nom, Julien était aussi content que moi, il m’a même porté sur son dos ! On était très fiers de nous, il m'a félicité, il n'y avait aucune rancune. Cette aventure est positive pour nous deux.

Quel est votre plus beau souvenir de prime ? Ce moment où, hier soir, Dadju décide en plein direct de chanter votre chanson plutôt que la sienne ?

Oui, c'est un souvenir immense. Personne n'était au courant, il a pris cette initiative et franchement, quel beau cadeau ! J’étais totalement surpris, je n’ai pas compris immédiatement pourquoi il s’arrêtait comme ça, en plein prime. Quand j’ai comme...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi