Pierre Niney raconte le jour où il a "ghosté" Thomas Pesquet

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Pierre Niney, recevant le César pour son rôle dans Saint Laurent, en 2015. - Bertrand Guay - AFP
Pierre Niney, recevant le César pour son rôle dans Saint Laurent, en 2015. - Bertrand Guay - AFP

Si vous êtes célèbre et que vous cherchez à joindre Pierre Niney, il faudra peut-être vous armer de patience pour le joindre. L'acteur évoque ainsi, dans un portrait que lui a consacré mardi le journal Libération, comment il a "ghosté" l'astronaute Thomas Pesquet, c'est à dire comment il ignoré ses appels pendant 15 jours.

"La première fois que je ghoste un appel de l'espace. Encore désolé. Et merci", a tweeté l'acteur ce mercredi. "Je confirme", a répondu Thomas Pesquet par le même biais.

N'y voyez pas là une marque de snobisme, et encore moins celle d'un ego surdimensionné. Si Pierre Niney agit de la sorte, c'est par crainte des canulars de la part de ses amis.

"Le ciment de ses amitiés"

"Les canulars sont le ciment de ses amitiés", raconte ainsi Libération, évoquant l'épisode du "ghosting" de Thomas Pesquet, qui pendant quinze jours a tenté de joindre l'acteur, depuis l'ISS, par l'intermédiaire de Houston au Texas, pour le "remercier de lui avoir envoyé Boîte noire".

Le thriller de Yann Gozlan avait été projeté dans l'ISS le 21 octobre dernier. "Boîte Noire est 1er du Box Office... dans l’espace!!!", avait alors écrit Pierre Niney sur Twitter. "A la demande des équipes de l’ISS nous avons envoyé le film à bord! J’espère que ça vous plaira! (PS: Avez vous une boîte noire à bord là-haut?)".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles