Qui sont «les Phryges», les mascottes de Paris 2024 ?

© Paris 2024/DR

Elles succèdent à Miratowa et Someity, les mascottes des Jeux d’été de Tokyo 2020. Contrairement à ces deux personnages futuristes inspirés des mangas, elles n’ont pas de prénom et renvoient cette fois-ci les spectateurs dans le passé. «Les Phryges», mascottes de Paris 2024, ont été présentées ce lundi devant des journalistes du monde entier. Et l’attente était grande. Le comité d’organisation allait-il suivre la tradition des mascottes animalières, lancées en 1972 par Waldi, ce petit teckel star des Jeux de Munich, ou allait-il tenter de surprendre avec un choix novateur ? C’est vers la seconde option que Tony Estanguet et ses équipes ont décidé de se tourner.

«Les Phryges» ne sont ni des animaux, ni des êtres humains mais sont des personnages rouges souriants, aux yeux expressifs, représentant le bonnet phrygien, symbole «de liberté et de Jeux à la Française», a-t-il été expliqué. La «Phryge olympique» et la «Phryge paralympique», qui rappellent quelques peu les Minions jaunes du film d'animation du même nom, sont plus que de simples images publicitaires. Avec elles, les organisateurs espèrent «mener une révolution sportive» et provoquer un changement dans les habitudes des Français.

Les générations de "Phryges"

Le bonnet phrygien «représente aujourd’hui une référence commune pour les Français : dans l’Art (en tant qu’allégorie de la liberté), dans l...


Lire la suite sur ParisMatch