Publicité

PHOTOS Kate Middleton impériale en bleu roi, elle provoque Meghan Markle en plein scandale !

Kate Middleton s'est rendue avec le prince William à la Royal Variety Performance, à Londres, le jeudi 30 novembre 2023. Côté look, la princesse de Galles n'avait rien choisi au hasard...

Un scandale ? Quel scandale ? Le Royaume Uni est dans tous ses états depuis que le livre Fin de règne d'Omid Scobie est sorti en librairie. Et pour cause. L'auteur révèle de savoureux détails, pas forcément très reluisants pour certains membres de la famille royale... et évoque notamment ce moment où Meghan Markle avait été victime de commentaires racistes quand elle était enceinte - elle en avait parlé ouvertement lors de son interview avec Oprah Winfrey. Deux personnes lui auraient demandé à quel point son bébé serait "foncé" à la naissance. On sait désormais qui.

Cette information est à prendre avec de pincettes, mais les deux noms sont sortis par erreur dans la version néerlandaise du livre d'Omid Scobie, qui a été retiré des ventes illico. Trop tard. Le roi Charles III et Kate Middleton auraient été à l'origine de cette conversation qui avait "choqué" le prince Harry. Mais qu'importe. Le jeudi 30 novembre 2023, la princesse de Galles a fait fi des bruits de couloirs et s'est mise sur son trente-et-un afin de participer à la Royal Variety Performance, organisée pour la Royal Variety Charity, alors qu'elle est en déplacement pendant trois jours à Londres avec son époux le prince William. Elle a pu y croiser la princesse Victoria et le prince Daniel, la chanteuse Cher, Paloma Faith ou encore Zara Larsson.

Kate Middleton, une stratégie de communication

Kate Middleton a fait sensation, le 30 novembre 2023, en...

Lire la suite


À lire aussi

Kate Middleton : Dans la famille royale c'est elle qui mène la danse, surtout quand ça concerne Meghan Markle !
Meghan Markle : La raison pour laquelle elle ne reviendra jamais à Londres révélée... et c'est encore à cause de Kate Middleton !
Kate Middleton et Meghan Markle fâchées depuis 4 ans, un proche témoigne