Philippe Poutou à l'Elysée

Jean et baskets, l'ex-candidat du NPA à la présidentielle Philippe Poutou s'est rendu vendredi en toute décontraction à l'Elysée pour s'entretenir du rapport de la commission Jospin avec François Hollande qui, selon lui, "l'a jouée homme de gauche, proche de nous".

"Cela s'est passé tranquillement", a résumé le porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste, très souriant à la sortie de son entretien.

Sur le perron de l'Elysée, il a même dégainé son portable pour prendre quelques photos de la Garde républicaine alignée au grand complet dans la cour pour accueillir le prince Albert de Monaco, qui devait lui succéder pour un déjeuner avec le président

"On lui a chauffé le siège", s'est amusé Philippe Poutou, avant de s'extasier sur les ors présidentiels : "Je mesure mieux ce que j'ai raté. C'est tellement beau qu'on se dit que ce serait pas mal d'y vivre (...) Au local CGT, on n'a pas ça", a plaisanté l'ex-candidat, qui a repris son poste d'ouvrier chez Ford, après la parenthèse de la campagne présidentielle.

Hollande "l'a jouée homme de gauche"

Concernant le rapport de la commission Jospin pour la rénovation de la vie publique, "on a dit ce qu'on avait à dire, on dénonce le présidentialisme, la Ve République, on pense qu'il faut d'autres institutions", a relaté Philippe Poutou, indiquant que, de son côté, François Hollande "l'a jouée homme de gauche, proche de nous".

Il a plaidé notamment pour la proportionnelle intégrale, l'égalité des droits pour tous, le vote des immigrés. Quant au "parrainage citoyen" des candidats à la présidentielle, il a indiqué y être favorable mais pas "tel qu'il se présente (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Philippe Poutou à l'Elysée
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.