Publicité

Philippe Labro – Ukraine : « La voix des soldats, un document inouï »

Le journaliste et écrivain Philippe Labro.  - Credit:Aude Paget/INA via AFP
Le journaliste et écrivain Philippe Labro. - Credit:Aude Paget/INA via AFP

Au cœur de la guerre. Dans son édition du 3 octobre dernier, le New York Times a publié des échanges tirés de conversations téléphoniques entre des troupes russes parties combattre en Ukraine et leurs proches. Le célèbre journal américain a réussi à mettre la main sur « les enregistrements de 4 000 soldats russes », explique Philippe Labro, et « les journalistes ont mis deux mois à vérifier chaque appel et chaque numéro de téléphone ». Loin des discours de propagande, ces hommes témoignent de la désorganisation de l'armée et des lourdes pertes subies. « Tout cela date du mois de mars, au début de l'invasion en Ukraine », précise l'écrivain.

À LIRE AUSSI« Le Kremlin s'est imposé une épreuve comme il n'en avait jamais connu »

« Poutine est un idiot. Il veut prendre Kiev, mais c'est impossible qu'on y arrive », explique, par exemple, Alexander au téléphone. Ou encore Alexeï qui informe sa petite amie que le pouvoir russe ne leur avait pas dit toute la vérité : « Ils nous ont raconté que nous partions pour un entraînement. Ces bâtards ne nous ont rien dit. » D'autres font le constat de pillages de maisons, évoquant notamment des vols de téléviseurs, de réfrigérateurs ou de motos. « C'est extraordinaire. Ce sont les voix des soldats. Ça n'a jamais eu lieu au cours d'une guerre. C'est un document inouï », conclut Philippe Labro.