Publicité

PFL Paris: fallait-il arrêter le combat entre Doumbè et Baki? L'analyse d'un arbitre français de MMA

Cédric Doumbè, le regard interloqué, face à un arbitre qui lui signifie la fin d’un combat que toute la France du MMA attendait. Les images vont tourner en boucle dans les prochains jours. Ce jeudi soir, lors du PFL Paris à l’Accor Arena, Baysangur "Baki" Chamsoudinov a été déclaré vainqueur sur arrêt de l’arbitre… à cause d’une écharde dans le pied de son adversaire.

>> Toutes les infos et réactions après la folle fin de combat entre Doumbè et Baki

"On était en train de combattre, j'ai senti un bout de verre ou un bout de bois dans mon orteil. Je l’ai dit à l'arbitre pour l’enlever et il ne voulait pas. Baki m’a dit 'enlève-le' et l’arbitre a arrêté le combat. Je ne comprends pas pourquoi l’arbitre a arrêté le combat", a expliqué Doumbè au micro de DAZN.

"Il y a quelque part un refus de combattre"

L’issue du combat a interloqué tout le monde et provoqué une intense bronca d’une Accor Arena médusée. Contacté par RMC Sport ce jeudi soir, Loïc Pora, arbitre français de MMA, a réagi à cette décision controversée. "Pour l’instant, je n’ai pas grand-chose à dire. Il y a quelque part un refus de combattre. C’est dans le code sportif. Il n’y a pas grand-chose à dire", explique-t-il.

"Les explications de Doumbè, qui dit qu'il n'a pas arrêté de combattre? Quand tu n’arrêtes pas de combattre, tu continues à combattre. C’est tout. Il faut savoir lire le règlement", a conclu Loïc Pora.

À l’issue du combat, Doumbè et Baki ont tous les deux annoncé leur intention de programmer un nouveau duel. "Bien sûr que je veux le refaire. Je vous jure que je ne comprends pas ce qu’il se passe. Je suis très déçu que ça se passe comme ça", a assuré Doumbè. "Le PFL, faites en sorte que le combat se refasse, a appuyé Baki. Bien sûr que je suis prêt à le refaire, si possible en plus grand!" Les fans de MMA n’attendent que ça.

Article original publié sur RMC Sport