Publicité

Peut-on vivre dans un mobil-home toute l’année ?

Alors que la crise du logement bat son plein, le mobil-home représente une solution de taille. En France, il est possible d’habiter légalement plus de huit mois dans un mobil-home. Ce dernier peut être situé sur un terrain constructible, dans un camping ou dans un parc résidentiel de loisirs (PRL). Les propriétaires d’un mobil-home sont généralement exemptés de taxe d’habitation s’il n’est utilisé que pour les vacances. Dans un camping et un PRL, il est possible de vivre à l’année dans un mobil-home en tant que résidence principale moyennant un loyer en fonction de la consommation d’eau et d’électricité.

Au regard du décret n° 2007-18 du 5 janvier 2007, un mobil-home est destiné à être une occupation touristique et temporaire. Toutefois, la loi Alur de 2014 visant à améliorer l’accès au logement permet de considérer un mobil-home comme une habitation permanente s’il est scellé au sol et alimenté en eau et en électricité. Un mobil-home utilisé comme résidence principale doit aussi être assuré contre les vols et les effractions comme tout logement traditionnel. Pour vivre à l’année dans un mobil-home et en faire sa résidence principale, il faut déposer une demande de permis de construire ou une déclaration de travaux pour les installations. En cas de refus de la mairie, il faut recourir au tribunal administratif pour contester la décision.

Le prix d’une location à l’année dans un mobil-home varie de 2 000 à 12 000 euros par an. Ce montant dépend de plusieurs critères comme l’emplacement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Combien de temps doit-on garder ses papiers administratifs ?
Peut-on utiliser un billet de banque déchiré ou abîmé ?
Cette plateforme classe les entreprises pour vous aider dans votre recherche d’emploi
Comment encaisser un chèque ?
Combien gagne un avocat ?