Publicité

"On a peut-être mal fait..." Disparition d'Emile, le procureur a parlé : ses propos masquent une malheureuse vérité...

Le procureur d'Aix-en-Provence a tenu à rassurer tout le monde en évoquant l'enquête concernant la disparition du petit Emile, datant du 8 juillet 2023. Pour le spécialiste en criminologie Alain Bauer, les choses pourraient être encore plus longues que prévu.

Mais que s'est-il passé au Haut-Vernet ce fameux samedi 8 juillet 2023, jour de la disparition du petit Emile ? L'enquête suit son cours mais aucune piste ne semble être, pour l'heure, privilégiée. A la fin du mois de janvier 2024, le procureur d'Aix-en-Provence, qui est en charge de l'affaire, a accepté d'évoquer cet épineux dossier sur BFMTV. Se voulant rassurant, il a expliqué que l'enquête ne "piétinait pas".

"Nous sommes dans le temps long des analyses techniques. Le dossier est vivant, il est très vivant", a-t-il assuré. "On est peut-être passés à côté. On peut avoir mal cherché. Mon inquiétude est qu'on n'arrive pas à faire aboutir ce dossier. Ce serait une faute morale de ne pas garder espoir." On savait que cette enquête nécessitait des équipes entières mobilisées pendant des heures. Des militaires avaient notamment commencé à éplucher le contenu de 1600 téléphones portables qui ont borné au Haut-­Vernet le 8 juillet. Ils avaient également pour mission de contrôler 50 000 photos prises par les caméras des péages des environs.

Selon le spécialiste en criminologie Alain Bauer, les déclarations du procureur d'Aix-en-Provence auraient eu pour but premier de "rassurer après des semaines et des semaines, des mois de rien". Ses propos laisseraient entendre plusieurs choses. "Dans le 'ne piétine pas' de l'enquête, il y a aussi des éléments secondaires qui sont : 'On n'a peut-être pas fini d'exploiter des...

Lire la suite


À lire aussi

"Elle peut être froide quand..." : Kate Middleton, cette "facette" d'elle méconnue qui a fait du mal à Meghan Markle
"On a fait appel à moi" : Disparition d'Émile, un célèbre voyant fait des révélations sur le drame
Charlotte Gainsbourg : L'émancipation de sa fille Alice, encore mineure, une douleur qui a fait très mal à l'actrice