Publicité

La Peugeot 405 prend (enfin) sa retraite !

Il y a des voitures sont rapidement oubliées, et d'autres au contraire qui sont là pour durer. Et en voici l'une d'elles.

Un beau succès pour la Peugeot 405

Il s'agit de la Peugeot 405, qui fut lancée officiellement au cours de l'année 1987. Elle était destinée à succéder à la Peugeot 305, mais elle allait bien au-delà de cette simple transition. Et pour cause, son design élégant, signé par Pininfarina, lui conférait une allure sportive et distinguée. La 405 partageait sa plate-forme avec la Citroën BX, mais contrairement à cette dernière, elle ne disposait pas de la suspension hydropneumatique, à l’exception de la version 4x4 sur l’essieu arrière. La 405 a conquis le cœur des automobilistes à travers le monde. En Europe, elle a été vendue en versions berline et break, en traction avant ou en quatre roues motrices. Mais son histoire ne s’est pas arrêtée là. Elle a quitté les showrooms français et européens en 1996, laissant la place à la Peugeot 406. Cependant, comme beaucoup de ses compatriotes tricolores, elle a continué son périple dans d’autres contrées, principalement des pays en voie de développement, et ce pendant de très longues décennies.

Une retraite bien méritée pour la Peugeot 405

En effet, c'est notamment en Iran que la Peugeot 405 a trouvé une seconde vie. À partir de 1999, le constructeur local Iran Khodro a pris les rênes et lui a donné de nouveaux noms : RD, Persia, Safir, Pars, Soren, Dina… Autant de déclinaisons pour un modèle qui a su s’adapter aux spécificités locales. Même le segment des pick-up n’a pas été oublié, avec...Lire la suite sur Autoplus