Publicité

"Une petite fille face à son grand-père" : Charlotte Arnould, qui accuse Gérard Depardieu de viol, témoigne dans Complément d’enquête (VIDEO)

Après avoir enquêté sur Cyril Hanouna, le magazine Complément d’enquête de France 2 s’est penché sur le monstre sacré du cinéma Gérard Depardieu qui est accusé de viols ou agressions sexuelles par plusieurs femmes. Sa première accusatrice, qui a porté plainte contre lui à deux reprises, est revenue sur les faits qui ont conduit à la mise en examen de l’acteur.

Devant les caméras de Complément d’enquête, elle décrit ainsi le jour où, après avoir croisé par hasard Gérard Depardieu dans la rue, il l’a invitée chez lui. "Il me dit viens, tu me diras où tu en es du piano et de la danse (…) je me rends chez lui sans rien espérer", raconte ainsi Charlotte Arnould en rappelant qu’à l’époque elle souffrait d’anorexie et ne pesait que 37 kilos. Elle poursuit en précisant qu’en apprenant qu’elle voulait passer le Conservatoire, il lui a donné quelques conseils pour son audition. Et c’est après, selon le récit qu’elle fait de cette rencontre, que les choses basculent. "Là, c’est l’horreur absolue. Je ne comprends pas trop ce qui m’arrive. C’est d’une violence absolue", poursuit-elle en précisant avoir appelé sa mère dès sa sortie de l’appartement.

À lire également

“C’est lamentable” : au téléphone, Gérard Depardieu répond à Complément d’enquête sur France 2 (VIDEO)

Elle affirme avoir reçu quelques jours plus tard un appel de Gérard Depardieu. "J’espère que je ne t’ai pas trop traumatisée. Je pense que c’est à cause de l’insolation. Rappelle-moi quand tu as une pulsion", lui aurait-il lancé par téléphone. Quelques jours plus tard, il lui aurait de nouveau proposé de passer chez lui. Après avoir hésité, elle décide de s’y rendre "pour tout lui balancer&qu...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi