Publicité

Petit-déjeuner et goûter : évitez les jus de fruits, même 100% pur jus, ils font grossir les enfants

Alors que la corrélation entre la consommation de sodas et la prise de poids est désormais largement connue du grand public, cette association est moins identifiée pour les jus de fruits 100% pur jus. Une étude publiée en janvier dans “Jama Pediatrics” vient rappeler cette corrélation en synthétisant les travaux existant sur ce sujet.

Dans ce travail, les autrices et auteurs de l'université de Toronto (Canada) ont réalisé une méta-analyse en se fondant sur 42 publications soigneusement sélectionnées pour la qualité de leur protocole de recherche. Parmi ces études, 17 portaient sur des enfants et 25 sur des adultes.

Une méta-analyse est une méthode scientifique fondée sur la compilation des résultats d'une série d'études indépendantes sur un problème donné. En utilisant cette méthodologie, les scientifiques parviennent à des conclusions plus robustes, car elles reposent sur un plus grand nombre d'informations. Dans le cadre des travaux de l'équipe canadienne, cette approche a permis d'exploiter les données, relatives à la consommation de jus de fruits, provenant de 45.851 enfants et de 268.095 adultes.

L'étude a conclu qu'une consommation quotidienne d'un grand verre de ces boissons (0,237 litre ou l’équivalent d’un cinquième d’une bouteille d’un litre) est associée, en moyenne selon les études, à une augmentation de 0,03% de l’indice de masse corporelle (IMC) chez les enfants.

Cette prise de poids varie en fonction de l'âge du jeune et est plus marquée chez les filles et les garçons de moins de 8 ans. "Afin de rendre ces résultats plus pertinents pour les politiques de santé publique, nous avons réalisé une analyse complémentaire, explique à Sciences et Avenir Michelle Nguyen, première auteure de la publication. Nous avons évalué l'impact d'un verre quotidien de jus de fruits pendant un an sur l'IMC d'un enfant. Les résultats montrent une augmentation de l'IMC d'environ 0,02 par an."

Pour un enfant de 8 ans mesurant 1,25 mètre et pesant 25 kilogrammes, une augmentation de l'IMC de 0,02 par an équivaudrait à une prise de poids d'environ 300 grammes par an. Cette petite augmentation annuelle peut sembler insignifiante, mais elle peut s'accumuler au fil des années et contribuer à une prise de poids excessive à long terme.

Chez les adultes, les résultats sont plus mitigés et semblent dépendre de la m[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

Capri-Sun, boisson adulée par les enfants et contestée par les professionnelsLa mode des smoothies et des jus, une menace pour les dents !Trop de sucres dans les smoothies industrielsBoissons sucrées : quand l'industrie biaise les résultatsCALCULATEUR. Combien de calories contient votre boisson favorite ?