Publicité

Les perturbateurs endocriniens, propices au cancer de l’endomètre : où les trouve-t-on ?

Réalisée par plusieurs instituts de recherche, dont l’institut catalan d’oncologie et l’institut de recherche en biosanté de Grenade, l’étude a examiné la relation entre le cancer de l’endomètre et l’exposition à des produits chimiques pouvant perturber la fonction hormonale.

Le cancer de l’endomètre, qu’est-ce que c’est ?

L'endomètre est le revêtement intérieur de la paroi du corps de l'utérus, la partie de l'utérus où se déroule la grossesse. Le cancer de l'endomètre est un type de tumeur qui se développe sur la paroi interne de l’utérus. Une tumeur de l’endomètre se forme à partir de cellules normales proliférant de façon anarchique. C’est alors la masse de cellules anormales qui crée la tumeur. Le cancer de l’endomètre est la 4ème cause de cancer chez la femme en France. S’agissant d’un cancer hormono-dépendant, le taux d’oestrogènes peut impacter son développement et sa progression.

L’exposition aux polluants

À l’aide de techniques avancées d’analyses chimiques et de tests biologiques, les chercheurs ont évalué la charge hormonale totale dans le sang de plus de 300 femmes atteintes ou non d’un cancer de l’endomètre. « L'utilisation de ces tests biologiques nous aide à comprendre l'impact négatif des mélanges chimiques », explique Marieta Fernández, professeure et chercheuse à l'Institut de recherche en biosanté de Grenade et au CIBERESP (Centre d’investigation biomédicale). Ces produits (...)

Lire la suite sur Top Santé

Qu’est-ce que le sirop de yacon (et est-ce vraiment meilleur que le sucre blanc) ?
Santé cardiaque : voici le meilleur côté pour dormir selon les cardiologues
Chirurgie esthétique pour maigrir du ventre : quelles sont les différentes possibilités ?
9 recettes de veloutés printaniers faciles à préparer pour le week-end
Vous faites des migraines ? C’est peut-être à cause de ce problème nocturne