Publicité

Le permis moto désormais financé par le CPF, la procédure à suivre

Le CPF permet de financer des formations professionnelles, mais pas que. Certains permis étaient déjà en partie pris en charge selon vos droits : les permis de conduire automobiles, poids lourds et de transport de personnes. Désormais, le compte personnel de formation «permet de rembourser toutes les catégories de permis de conduire d’un véhicule terrestre à moteur», précise le site du Service-Public.fr.

Sont désormais inclus, dans le remboursement par le CPF le permis incluant des motos légères ou puissantes, c'est-à-dire le permis moto A1 et A2, des voiturettes (B1) et des véhicules légers tractant des remorques lourdes. Le permis moto A1, «le 125», permet de conduire une moto légère ou un scooter de 125 cm³ maximum et d’une puissance n’excédant pas 11 Kw (15 chevaux), il est destiné aux conducteurs de moins de 16 ans. Le permis moto A2 s'adresse aux conducteurs de plus de 18 ans qui souhaitent conduire une moto n'excédant pas 35kW.

Pour bénéficier d’un financement CPF, il faudra vous connecter à votre compte de formation sur ce lien : moncompteformation.gouv.fr. Vous devrez sélectionner les offres de formation proposées par les auto-écoles près de chez vous. Il est également important de vérifier que vous disposez des droits formation sur votre compte CPF.

>> Notre service - Faites économies en testant notre comparateur d’Assurances moto

De plus, pour une prise en charge, selon vos droits, vous ne devez pas faire l'objet d'une suspension de votre permis de conduire ou d'une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La nouvelle Dacia Spring électrique va-t-elle vous plaire ?
Permis de conduire à 17 ans : comment assurer les conducteurs mineurs ?
Rétrofit : la prime augmente en Île-de-France
Voitures électriques : le secteur enregistre une baisse des ventes en janvier
Permis de conduire : plus de délai pour passer de la boîte automatique à la manuelle !