Permis de conduire numérique : contrôler pour mieux vous réprimander !

Ministère de l'intérieur

L'Union Européenne s'est fixé un nouvel objectif ambitieux : celui d'avoir zéro tués sur les routes européennes d'ici 2050. En effet, l'an dernier, plus de 20.000 personnes ont perdu la vie sur la route en Europe, dont une majorité d'usagers vulnérables (piétons, cyclistes, trottinettes et deux-roues).

S'il est clair que réduire à néant la mortalité routière relève du fantasme, la Commission Européenne profite de cette opportunité pour proposer de nouvelles règles en matière de permis de conduire, qui ne seront pas sans conséquences sur votre vie quotidienne d'automobiliste. Faisons le point.

Un permis de conduire numérique unique pour tous les États membres

Parmi toutes les propositions visant à réduire la mortalité routière, la Commission Européenne propose d'instaurer un permis de conduire numérique : une première mondiale. Officiellement, cela permettrait de faciliter la reconnaissance des permis de conduire entre États membres, et de simplifier les démarches administratives.

En effet, il serait beaucoup plus facile de remplacer, de renouveler ou d'échanger un permis de conduire, grâce à des procédures se faisant en ligne. Dans le même ordre d'idées, les automobilistes pourront emporter une version numérique de leur permis de conduire dématérialisé, directement au sein de leur smartphone.

Mais au delà de l'aspect pratique, ce permis de conduire numérique a un autre objectif majeur, à peine dissimulé par la Commission Européenne : celui de pousser la répression routière en dehors des frontières nationales de chaque État membre. En effet, on estime qu'environ 40% des infractions...Lire la suite sur Autoplus