Publicité

"Il y en a qui pensent que j'écris n'importe quoi" : Aya Nakamura se défend sur le plateau de Quotidien (VIDEO)

Ce jeudi 2 février, Yann Barthès créait l'événement en recevant sur le plateau de Quotidien la chanteuse Aya Nakamura. L'artiste venait évoquer son dernier album, le quatrième, baptisé DNK et s'est également confié sur son processus de création musical. "J'écris souvent à la maison. Je peux écrire au studio. je reçois les instru par mail et desfois j'ai des inspirations. (...) Et les paroles c'est sur 'Note' ou sur dictaphone", décrit-elle. "Vous les faites lire à quelqu'un?", la questionne Yann Barthès. "Non, il n'y a que moi. Ou la personne avec qui je suis en studio", souligne l'interprète de Pookie.

"Vous êtes quel genre de patronne dans un studio?" questionne ensuite l'animateur de TMC. "Franchement je suis hyper cool, je pense que je suis l'une des plus gentilles. Très très sociable parce que je tiens beaucoup à ce qu'il n'y ait que des énergies positives au studio. Et il n'y a pas ce truc hiérarchique de artiste/beatmaker/ingé, je veux que tout le monde soit à l'aise. Parce que si les gens se sentent mal à l'aise, ça va me brider aussi", a-t-elle confié.

À lire également

"Je regarde mon compte en banque et ça va" : Aya Nakamura ne se prend plus la tête avec les haters

"Quand vous écrivez, c'est des punchlines et après ça fait un morceau ou bien vous avez un thème en tête et vous vous dites 'Je vais écrire là-dessus?' ", interroge ensuite le chroniqueur Étienne Carbonnier. "Non je n'ai pas de thème, c'est pour ça qu'il y en a qui pensent que j'écris n'importe quoi", rétorque la jeune femme dans un grand sourire. "Qui pense ça?", rebondit alors Yann Barthès. "La plupart. Desfois je vois des critiques du style 'N'importe quoi', 'C'est pas français', 'On comprend rien' alors qu'il y a un tas de personnes qui parlent comme moi et il y a des jeunes aussi je pense qui comprennent", répond Aya Nakamura en se tournant vers le public de l'émission, acquis à la cause de la chanteuse.

L.T

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi