Publicité

“Je pense qu’il a la haine” : Nicolò cash sur sa relation avec Bastos

Instagram @nicolo_federico_ferrari

Alors que leurs retrouvailles ont été explosives dans Love Island, les deux ex-compagnons de Victoria Méhault sont bien loin d'enterrer la hache de guerre. En juillet dernier, Nicolo reprochait à Bastos d'être "obsédé" par lui. "Je peux comprendre que tu fasses une vidéo de ton aventure à Love Island et que tu parles de moi, je l’accepte parce que ton aventure était liée à la mienne. Tu as été appelé pour Love Island parce que j’étais dedans. Grâce à moi tu as fait Love Island sinon tu l’aurais vu de chez toi à la télé. Je peux accepter une vidéo mais là ça devient de l’obsession. Tous les invités de sa chaîne Twich ce sont mes couplings. Il y avait plein d’autres candidats", regrattait d'abord l'Italien.

À lire également

"Ce qui me fait peur…" : Amandine Pellissard inquiète pour son fils toujours pas scolarisé depuis septembre…

"Bastos c’est personne pour moi"

De retour pour une saison 2 de l'émission VIP House Tour dès ce lundi 13 novembre sur 6Play, Nicolo a fait quelques confidences exclusives à nos confrères de Télé 2 Semaines. Le jeune homme qui assura être célibataire s'est confiée sur sa dernière relation qui s'est mal terminée. "Je n’ai pas le temps, je ne sors pas beaucoup depuis cet été. Je travaille avec mon père, entre la télé et le travail en famille, je n’ai pas trop de temps. Ma dernière relation était Victoria Méhault. Depuis, je n’ai pas eu de relation".

Le jeune italien en profitait également pour revenir sur ses rapports avec Bastos, qui s'avère avoir, lui aussi, été en couple avec Victoria. Il évoquait les rumeurs que certaines personnes souhaitent colporter à son sujet et insistait sur le fait qu'on ne le connaît qu'"à travers la télévision". "On connaît une facette de ma personnalité, les rumeurs je m’en fiche. Je ne suis pas arrivé à 30 ans pour me faire détruire par les commentaires, je vis ma vie tranquillement. Je m’en fiche des rumeurs", soulignait Nicolo. Puis d'évoquer Bastos : "Je ne me laisse pas rabaisser par des gens, surtout quand on t’utilise pour faire des vues et du buzz. Du coup, j’ai répondu à certains moments. Je pense...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi