Publicité

Elle pense son fils mort depuis 12 ans, jusqu'à ce que le téléphone sonne…

Cette mère de famille, originaire de Glasgow, a pleuré toute la journée. Des larmes de joie immense pour cette fois. Joyce Curtis s'est résignée à penser que son fils Nicholas était mort. Elle a même déjà porté son deuil, d'après The Mirror. Après plus de 10 ans sans aucune nouvelle de son fils qu'elle avait déjà considéré comme mort, Joyce reçoit un appel qui la met en état de choc. Le 19 décembre 2022, le consulat britannique à Paris l'a informée que son fils, qu'elle avait déjà déclaré disparu à Glasgow, était admis pour la deuxième fois dans un hôpital dans le sud de la France.

Joyce Curtis n'avait plus de nouvelles de son fils depuis 2010, quelques années après son départ pour un voyage en Europe. "Je n'arrive pas à y croire", dit-elle. "Avec Covid et tout ce qui s'est passé, je pensais qu'il était mort. Je l'ai pleuré", a-t-elle confié. Elle compare cette bonne nouvelle au film Miracle sur la 34e rue et en parle comme d'un miracle tout en faisant remarquer que son mari est mort au mois de juin de cette année. Joyce Curtis s'apprête à se déplacer en France pour voir son fils Nicholas et le ramener, comme elle l'avait déjà fait une fois auparavant.

Son fils a quitté sa ville natale il y a 22 ans

Nicholas, le fils de Joyce, a quitté Glasgow dans les années 2000 pour voyager en Europe en faisant de l'auto-stop. Il en avait décidé ainsi après avoir perdu son emploi de menuisier. Joyce a déclaré la disparition de son fils en 2009 (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Il aura suffi d'une nuit pour que la mère courage se transforme en meurtrière
Atteint d'une maladie rare ce bébé a la peau aussi fragile que les ailes d'un papillon
Arnaques par SMS : cette nouvelle escroquerie contre laquelle vous devez rester sur vos gardes
Haut-Rhin : un curé face à une très mauvaise surprise après sa messe de minuit à Noël
TÉMOIGNAGE Tatouée au visage on m'a interdit d'assister au spectacle de Noël de mes enfants