Publicité

"On pense, à tort ou à raison, faire un choix d'audience" : Sur CNews, Pascal Praud tacle la couverture de l'affaire Émile sur BFMTV

Pascal Praud tacle le
Pascal Praud tacle le "choix d'audience" de BFMTV autour de la disparition du petit Émile - CNews

Le présentateur de "L'Heure des pros" a critiqué le choix de la chaîne concurrente de consacrer une journée entière d'antenne à la découverte des ossements disparus du petit garçon. Une décision qui s'est avérée payante pour les audiences.

L'information a fait la Une des journaux, et largement occupé le temps d'antenne des programmes d'information. Ce dimanche 31 mars, autour de 12h30, le procureur d'Aix-en-Provence a annoncé que des analyses génétiques ont permis d'identifier les ossements retrouvés près du hameau du Haut-Vernet comme ceux du petit Émile. Des ossements retrouvés la veille, tout près de là où l'enfant de deux ans et demi avait disparu le 8 juillet 2023. Une information qui a pris le pas sur le reste dans les JT de TF1 et France 2 mais également sur les chaînes d'information, qui ont consacré plusieurs éditions spéciales à l'affaire.

Plus de 11 heures d'antenne consacrées à l'affaire

Sur BFMTV en particulier, le fait divers a occupé une journée entière d'antenne. Après avoir interrompu l'interview d'Alain Finkielkraut pour lancer un "breaking news", la chaîne a bousculé ses programmes habituels pour réserver son temps d'antenne essentiellement à l'affaire. Du côté de CNews, si le fait divers a également été largement traité, ses émissions du jour, comme le programme religieux "En quête d'esprit", ont pris l'antenne comme prévu en ce dimanche de Pâques. Comme l'a noté Julien Bellver dans la chronique médias de "Quotidien", BFM a consacré 11h20 à la disparition du petit Émile, contre 6h15 sur CNews, 5h45 sur Franceinfo, et 3h30 sur LCI. Le lendemain, dans "L'Heure des Pros", Pascal Praud et ses chroniqueurs ont taclé la décision éditoriale de leur principal concurrent....

Lire la suite


À lire aussi

"C'était une série un peu plan-plan" : Manon Azem explique pourquoi elle a claqué la porte de "Section de recherches" sur TF1
W9 bouleverse sa grille en dernière minute ce soir pour proposer un numéro spécial d'"Enquêtes criminelles" consacré à l'affaire Emile
"Souvent dans l'autodérision, jamais dans l'agression" : Nagui apporte son soutien à Manu Lévy accusé de harcèlement moral par d'anciens salariés de NRJ