Il se pensait maladroit, il découvre qu'il souffre d'une maladie neurodégénérative

La maladie de Charcot-Marie-Tooth (CMT) est une maladie du nerf périphérique (Getty Images) (Getty Images)

Ce père de deux enfants est atteint par la maladie de Charcot Marie Tooth. Son avenir est incertain.

Il se pensait juste maladroit, la réalité est tout autre. Pendant toute son enfance, Georgie Davey est tombé très souvent, comme il le raconte à MyLondon, des propos relayés par le Sun. "C'est quelque chose qui, enfant, a commencé à se développer. Enfant, j'étais "maladroit" - c'était le mot utilisé - je tombais souvent". Pourtant, il souffrait d'une maladie rare.

Aujourd'hui âgé de 32 ans, ce père de deux enfants est atteint d'une maladie dégénérative qui lui a fait perdre le contrôle de ses mains et de ses jambes. Les médecins ont diagnostiqué la maladie de Charcot Marie Tooth. Cette maladie atteint le nerf périphérique, causant ainsi une diminution de la force musculaire et de la sensibilité explique l'AFM-Télethon.

"Ayant été une personne valide il y a quelques années, il est difficile de ne pas regarder en arrière ce que je pouvais faire alors que je ne peux pas faire maintenant, même faire du vélo quand j'étais enfant - j'adorais ça. Il y a deux ou trois ans, j'adorais cuisiner, mais maintenant, à cause de mes mains, c'est trop dangereux pour moi de cuisiner", confie le père de famille.

VIDÉO - Katerine Icardi, atteinte de la maladie de Charcot : "Quand j’ai su que cette maladie était incurable et fatale, j’ai décidé de me tourner vers une solution de fin de vie"

Un avenir incertain

Du temps a été nécessaire pour qu'il accepte la présence de cette maladie et de quelle manière elle impactait sa vie : "Lentement, des choses ont été introduites, alors je porte maintenant des attelles aux deux pieds pour m'empêcher de trébucher, et au cours de l'année dernière, ils ont progressivement introduit l'examen des fauteuils roulants pour la gestion de la fatigue."

Georgie Davey s'inquiète de l'avenir. "Le problème est qu'il y a tellement de variations avec mon état et ils ne m'ont pas encore dit qu'elle était ma souche. Pour moi, c'est toujours une zone grise parce que je ne sais pas comment cela va m'affecter dans six semaines, six mois, six ans". La maladie de Charcot-Marie-Tooth toucherait entre 30 000 et 50 000 personnes en France, soit une personne atteinte sur 2 500.

VIDÉO - Malika Ménard : son été pour “profiter des derniers instants” de son père, atteint de la maladie de Charcot