Publicité

"On a pensé à les supprimer": Kev Adams explique les passages avec Gérard Depardieu dans "Maison de retraite 2"

Gérard Depardieu sera visible au début du film "Maison de retraite 2", à travers une séquence qui résume le premier opus, dans lequel il a joué. L'équipe du film a "pensé à supprimer" ces passages, l'acteur étant accusé de viols et d'agressions sexuelles, a affirmé Kev Adams à BFMTV.

Gérard Depardieu sera visible pour "deux brèves apparitions qui durent 30 secondes" dans le film Maison de retraite 2, même si techniquement, il n'y joue pas, selon Kev Adams.

L'acteur avait fait partie du casting du premier opus et il est présent dans une séquence qui en résume les enjeux au début du deuxième, a expliqué Kev Adams, qui en est le co-scénariste, co-producteur et qui y joue, à BFMTV.

"Quand on fait un "2", il y a un vrai souci pour le public, c'est que souvent, les gens se disent: 'j'ai pas vu le 1, donc je vais être perdu'", a-t-il justifié.

Des passages que l'équipe a "pensé à supprimer"

Une apparition qui a toutefois posé question pour l'équipe du film, puisque Gérard Depardieu est revenu dans l'actualité début décembre lors de la diffusion d'un reportage de Complément d'Enquête sur la chaîne publique France 2, dans lequel on le voit multiplier les propos sexistes. Le reportage revenait aussi sur sa mise en examen pour viols en 2020, à la suite d'une plainte d'une comédienne d'une vingtaine d'années, Charlotte Arnould. Il réfute ces accusations.

Gérard Depardieu, 75 ans, est également visé par une plainte pour agression sexuelle déposée par la comédienne française Hélène Darras pour des faits a priori prescrits, ainsi qu'une autre en Espagne par une journaliste, Ruth Baza, l'accusant d'un viol en 1995.

Ces passages avec Depardieu, l'équipe de Maison de retraite 2 "a pensé à les supprimer, bien sûr", a affirmé Kev Adams à notre micro ce mardi 16 janvier. "Maintenant, il joue un personnage qui est décédé dans le premier film. Il est décédé dans le premier film bien avant toutes les polémiques qui ont eu lieu sur lui", a également déclaré l'acteur.

Charlotte Arnould a toutefois déposé plainte pour viol en 2018, une plainte qui a été dévoilée dans la presse la même année. Le premier Maison de retraite a été tourné en 2020 et diffusé en 2022.

"Il ne fait pas du tout partie de cette aventure"

"Aujourd'hui, pour moi, il n'est pas du tout dans ce film-là (Maison de retraite 2, NDLR), il ne fait pas du tout partie de cette aventure", a déclaré Kev Adams. "C'est d'ailleurs, parfois, un peu dérangeant, un peu gênant, de devoir parler de cette polémique alors que pour le coup il n'a rien à voir avec notre film", a-t-il poursuivi.

Et de déplorer que cette polémique "impacte les autres acteurs qui y sont. D'un coup, il prend le pas sur tous ces acteurs de talent, incroyables, qu'on a la chance d'avoir dans le film". Parmi son casting: Jean Reno, Daniel Prévost, Liliane Rovère, Firmine Richard, ou encore Enrico Macias. Maison de retraite 2 a été présenté lundi en avant-première au Festival du film de comédie de l’Alpe d’Huez et sortira en salles le 14 février.

"Évidemment qu'on est effarés par tout ce qu'on entend" et "qu'on trouve ça déplorable, dégueulasse", a assuré Kev Adams à BFMTV. "On espère que la justice fera son travail", a-t-il conclu.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Apparition de Gérard Depardieu dans le film "Maison de retraite 2": "À partir du moment où il n'a pas été jugé, on ne va pas l'effacer", réagit Marilou Berry