Pendant que vous dormiez. Khaled Drareni libéré, Argentine, Espagne : les informations de la nuit

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Algérie : plus de 30 détenus d’opinion libérés, dont le journaliste Khaled Drareni. “Gros ouf de soulagement pour les détenus, leurs familles et tous ceux qui les ont soutenus”, écrit Algérie Focus vendredi 19 février dans la soirée, en relayant la nouvelle de la libération de “deux figures du Hirak”, le journaliste Khaled Drareni et le leader du Mouvement pour la jeunesse et le Changement Rachid Nekkaz. “Je tiens à remercier tous ceux qui ont été solidaires avec moi (…). Je souhaite qu’ils libèrent tous les détenus, notamment les journalistes. Mon combat pour la liberté de la presse en Algérie, mon combat en tant que journaliste va se poursuivre”, a déclaré Khlaed Drareni dans une vidéo enregistrée à bord de la voiture qui le conduisait chez lui. “En tout”, explique le site, “ils sont 33” détenus du Hirak “à avoir été relâchés ce vendredi, selon un communiqué du ministère de la Justice” et “d’autres détenus suivront”.

Coronavirus : démission du ministre argentin de la Santé argentin après des vaccinations controversées. Le ministre argentin de la Santé a démissionné vendredi après la publication d’une lettre sur Twitter disant que des individus s’étaient fait vacciner contre le Covid-19 alors qu’ils n’auraient pas dû avoir accès à la vaccination. Dans une lettre publiée après son départ du gouvernement, Ginés González García – dont le président argentin, Alberto Fernández, avait demandé la démission – “a cherché à se dissocier” du scandale “vaccination VIP”, écrit Clarín

[...] Lire la suite sur Courrier international