Pendant que vous dormiez. France, Brésil, affaire Epstein, Bowie, Apple : les informations de la nuit

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pass vaccinal : coup de théâtre à l’Assemblée, où le texte est suspendu. L’examen du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal a fait l’objet d’une suspension surprise dans la nuit de lundi à mardi, après qu’une majorité de députés ont refusé par un vote à main levée la poursuite des débats. Cette décision, saluée bruyamment par l’opposition, va faire vraisemblablement dérailler le calendrier d’adoption définitif du texte par le Parlement, que le gouvernement “pensait pouvoir obtenir cette semaine”, rappelle la BBC. Il reviendra à la conférence des présidents de groupes parlementaires du Palais-Bourbon, qui se réunira mardi à 10 heures, d’inscrire la suite de l’examen du texte à l’agenda de l’Assemblée, peut-être dès mardi soir ou mercredi, a avancé une source parlementaire.

Brésil : le président Jair Bolsonaro hospitalisé d’urgence. Le leader d’extrême droite, âgé de 66 ans, souffre d’une “subocclusion intestinale”, “une obstruction partielle du transit qui peut évoluer en occlusion”, a fait savoir l’hôpital Nova Star de São Paulo, où il a été admis lundi. Jair Bolsonaro a annoncé attendre la décision de son chirurgien sur une éventuelle opération. Si ce dernier opte pour la chirurgie, ce serait la cinquième opération de l’abdomen pour le président brésilien depuis l’attentat à l’arme blanche dont il a été victime en septembre 2018, en pleine campagne électorale pour la présidentielle. “Ces crises”, causées par de précédentes interventions chirurgicales après le coup de couteau qu’il a reçu, “pourraient accompagner Bolsonaro toute sa vie”, ont expliqué des médecins à Folha de São Paulo.

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles