Pendant que vous dormiez. Corée du Nord, vaccin et Airbus : les informations de la nuit

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Kim Jong-un : les États-Unis sont le “plus grand ennemi” de la Corée du Nord. Que reste-t-il des grands sourires entre Donald Trump et Kim Jong-un à Singapour ? Le leader nord-coréen, dans une provocation dirigée à la fois contre le président sortant et son successeur Joe Biden, a déclaré vendredi que les États-Unis étaient “le plus grand ennemi” de son pays, selon Reuters. “Quelle que soit la personne au pouvoir, la vraie nature des États-Unis et sa politique fondamentale envers la Corée du Nord ne changeront jamais”, a-t-il déclaré au 4e jour du congrès du Parti du travail. Kim Jong-un a également assuré que son pays allait se doter d’un sous-marin nucléaire. Les relations entre la Corée du Nord et les États-Unis ne risquent pas de s’améliorer sous la présidence de Joe Biden. Ce dernier avait traité le leader nord-coréen de “voyou” pendant la campagne présidentielle, tandis que Kim Jong-un avait comparé l’ancien vice-président de Barack Obama à un “chien enragé” qu’il faudrait “battre à mort”.

Covid-19 : l’UE achète 300 millions de doses supplémentaires de vaccin. L’Union européenne (UE) va acquérir 300 millions de doses supplémentaires du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19, soit un doublement de sa commande initiale, a annoncé vendredi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. “En réponse aux critiques de plusieurs capitales, reprochant à la Commission d’avoir agi trop lentement ou de ne pas avoir acheté suffisamment de doses, elle a précisé que 75 millions de doses seraient disponibles dans l’UE au deuxième trimestre 2021”,

[...] Lire la suite sur Courrier international