Pendant que vous dormiez. États-Unis, Hongrie, Kenny Rogers : les informations de la nuit

Courrier international (Paris)
1 / 2

Pendant que vous dormiez. États-Unis, Hongrie, Kenny Rogers : les informations de la nuit

Les sénateurs américains proches de parvenir à un accord sur plan de relance massif de plus d’un milliard de dollars. Les élus américains et la Maison Blanche ont repris samedi leurs négociations pour s’entendre sur un gigantesque plan d’aide destiné à contrer l’impact économique du nouveau coronavirus aux États-Unis. L’heure semblait plutôt à l’optimisme sur la colline du Capitole, siège du Congrès, à la reprise des tractations. Selon trois sources républicaines qui se sont confiées à Politico, le coût des mesures pourrait dépasser les 1 600 milliards de dollars. Le texte devra ensuite être voté par la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, avant d’être promulgué par le président républicain Donald Trump. Les mesures de relance, présentées jeudi par le chef de la majorité républicaine au Sénat Mitch McConnell, comprennent des aides directes pouvant aller jusqu’à 1 200 dollars par adulte, ainsi que 300 milliards pour les petites entreprises et 208 milliards pour les compagnies aériennes et d’autres secteurs. Les démocrates bataillent pour une meilleure protection des salariés, une couverture chômage renforcée et des aides financières plus substantielles aux ménages.

Coronavirus : l’exécutif hongrois veut une extension radicale de ses pouvoirs. Le gouvernement de Viktor Orbán a soumis au Parlement un projet de loi destiné à lui permettre de gouverner par ordonnances, dans un

[...] Retrouvez cet article sur Courrier international

À lire aussi :
Controverse. Viktor Orban a-t-il fait du bien à la Hongrie ?
Hashtag du jour. #NeRenvoiePasLesBillets : des Hongrois soutiennent la culture face au coronavirus
Portrait. Charlie Nagatani, le roi japonais de la country
Coronavirus. Trump valide un plan d’aide de 100 milliards de dollars, un autre déjà en discussion