Pelé et Westwood, Hallyday et d'Ormesson, Piaf et Cocteau... Quand les morts célèbres s'éclipsent entre eux

Vivienne Westwood et Pelé - Niklas Halle'n et Franck Fife - AFP - Montage BFMTV.com
Vivienne Westwood et Pelé - Niklas Halle'n et Franck Fife - AFP - Montage BFMTV.com

La créatrice de mode britannique Vivienne Westwood, "l'impératrice du punk", vient de mourir ce 29 décembre 2022. Mais il y a fort à parier que cette date restera surtout dans les esprits comme étant celle de la disparition de "roi" Pelé, le légendaire footballeur brésilien.

Un bref coup d'œil aux unes de la presse ce 30 décembre suffit à le confirmer: la mort de Pelé éclipse totalement celle de Vivienne Westwood. Même au Royaume-Uni, pays natal de la créatrice. Avant elle, d'autres artistes ont eu la malchance de mourir le même jour qu'une autre célébrité.

• Johnny Hallyday et Jean d'Ormesson

L'écrivain a eu la chance d'entrer dans la Pléiade de son vivant, mais le mauvais goût de mourir le même jour qu'une autre icône nationale: Johnny Hallyday. Le 5 décembre 2017, on apprend au milieu de la nuit la mort du rockeur adoré des Français. C'est à peu près à ce moment-là que l'écrivain nonagénaire s'éteint, dans une certaine indifférence. La mort du rockeur éclipse totalement celle de l'académicien. C'était d'ailleurs une des craintes de l'auteur, comme il l'évoquait quelques années auparavant sur un plateau de télévision.

"Un écrivain doit faire attention à tout ce qu'il écrit, il doit faire attention à tout ce qu'il dit et il doit faire attention à la façon dont il meurt", expliquait ainsi Jean d'Ormesson.

"Vous savez, c'est très mauvais pour un écrivain de mourir, par exemple, en même temps que Piaf", ajoutait-il, soulignant que Jean Cocteau était mort le 11 octobre 1963, soit le lendemain de la chanteuse.

"Piaf a pris toute la lumière pour elle, et on n'a pas parlé beaucoup de Cocteau", rappelait d'Ormesson, sans se douter que Johnny Hallyday allait prendre toute sa lumière à lui, et que son hommage national passionnerait moins les foules que l'hommage populaire à Johnny.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

• Edith Piaf et Jean Cocteau

La mort du poète et cinéaste, quelques heures après celle de la chanteuse mondialement connue, continue d'alimenter la chronique, près de 60 ans plus tard. Vraie ou fausse, la légende dit même que la mort de Piaf aurait causé celle de Cocteau, les deux artistes étant très liés. L'acteur Jean Marais, qui partageait la vie de Cocteau, a pourtant démenti.

"Il est mort d'un œdème du poumon, son cœur a flanché. Il aimait beaucoup Édith mais je ne pense pas que ce soit la mort d'Édith qui ait provoqué la mort de Jean".

Mais de fait, les obsèques d'Edith Piaf le 14 octobre, attirent plus de monde que celles de l'artiste, deux jours plus tard.

• Carrie Fisher et Claude Gensac

Qui se souvient de la mort de Claude Gensac, qui fut si souvent l'épouse de Louis de Funès à l'écran, et dont les comédies populaires sont multi-rediffusées à la télévision?

Personne, pour la bonne raison qu'elle s'est éteinte à un âge avancé, le même jour que Carrie Fisher, éternelle princesse Léia dans la mémoire collective, le 27 décembre 2016.

• Michael Jackson et Farah Fawcett

Le 25 juin 2009, le monde entier pleure la mort du roi de la pop, qui a révolutionné la musique. Mais moins celle de l'actrice américaine Farrah Fawcett, dont on retient surtout le brushing magnifique et le rôle dans la série Drôle de dames.

En témoignent ces Unes de la presse, sur lesquelles Michael Jackson est omniprésent.

• Joseph Staline et Serge Prokofiev

La mort de l'un est entrée dans les livres d'histoire, celle de l'autre non. Il faudra même plusieurs jours au journal soviétique La Pravda pour annoncer la mort de l'auteur de Pierre et le loup, totalement éclipsée par celle du "petit père des peuples".

• J.F Kennedy et Aldous Huxley

L'auteur du Meilleur des mondes a connu un peu la même mésaventure, puisqu'il est mort le 22 novembre 1963, le jour où John Fitzgerald Kennedy a été assassiné à Dallas. Difficile de lutter.

"Dans la mesure où quelqu’un s’inquiète de voir l’annonce de sa mort faire les gros titres, il est préférable de ne pas mourir le même jour, ou quasiment le même jour, qu’un Kennedy", ironisera le New York Times en 2013.

Article original publié sur BFMTV.com